• Rayon Violet

Message du Nouvel An 2009

La paix et le Nouveau Monde

 

Entretien avec les Énergies du Maître Saint-Germain

 

Le 31 décembre 2008, Montréal (Québec)

 

Ce texte est la retranscription d’une canalisation publique devant audience

 

 

Version en espagnol

 

Maîtres et Disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

 

S’il vous sied, derrière vos yeux clos, respirez consciemment. Inspirez la Lumière. Inspirez la luminosité du violet dans tout votre Être. Lorsque vous expirez, abandonnez toutes préoccupations, toutes tensions, toutes résistances, afin de retrouver la légèreté qui vous est si naturelle. Pour un moment, derrière vos yeux clos, faites le choix de ne plus vous laisser distraire, ni par les sollicitations du mental, ni par les exigences de votre corps physique, ni par les sons et les mouvements qui vous entourent. Sans vous séparer de la vie autour de vous, offrez-vous un instant pour ressentir, goûter, honorer votre Être de votre attention.

 

Abandonnez toutes lourdeurs. Élevez votre rythme vibratoire, en délaissant vos soucis, vos tracas et vos désirs. Sachez être présent à vous-même, sans attente de l’extérieur. Reconnaissez votre Être dans sa beauté. Ne craignez point l’orgueil. Ressentez votre Être dans sa puissance et, lorsque vous êtes vraiment présent à vous-même, alors, que votre expiration soit votre offrande à la vie. Le souffle que vous émettez, qu’il porte votre amour, votre conscience, qu’il porte votre teinte, la vie en vous. Lorsque vous l’offrez à la vie qui vous entoure, il devient sa nourriture sacrée et vous êtes un nourricier de la vie.

 

Sans effort, sans attentes, sans conditions, par une intention toute simple, claire et pure, votre vibration influence la vie qui vous entoure, et alors, vous pouvez inspirer consciemment et constater que le souffle qui vous pénètre est aussi imprégné d’amour. Il vous apporte les vibrations de tous les Êtres qui vous entourent; il vous apporte la lumière, la nourriture prânique, les vibrations des différentes formes de vie, et tout votre Être devient l’hôte de la vie. Il en est nourri; il s’en réjouit. Chacune de vos cellules s’éveille et s’unit aux autres cellules en vous, comme vous vous unissez à tout ce qui vit.

 

Inspirez la lumière du violet, le rayon de lumière violet, la flamme violette. Elle est l’émanation de la présence Je Suis, la dimension universelle, divine, christique de votre Être, celle qui est présente en vous dans chaque fibre de votre corps, dans chaque particule de vos corps subtils et tout autour de vous, dans l’immensité de l’Univers. Votre dimension lumineuse offre, émane la flamme violette, qui vous pénètre, se synthétise en vous et favorise l’unification de votre dimension terrestre à votre dimension céleste, permettant une épuration, une dissolution de tout ce qui ne fait plus sens en vous, de tout ce qui ne correspond plus en vous, physiquement et subtilement. Elle favorise aussi l’union à ce que vous êtes et à ce que vous voulez exprimer. Et alors, votre rythme vibratoire s’élève. La paix émerge des profondeurs de votre Âme. C’est la paix de l’Âme que vous ressentez, puisque votre Âme existe partout dans l’Univers. Elle est unie à l’Univers tout entier. Elle en est un mandataire. Et lorsque vous, concrètement, sur cette Terre, choisissez, par votre souffle, de vous unir aux différentes formes de vie, alors vous retrouvez la sensation de l’Âme, la paix de l’Âme en vous et autour de vous, et l’espace d’intimité, plutôt que d’être un cocon refermé autour de vous, s’ouvre et devient l’immensité de l’Univers. Voilà comment l’Être peut vibrer à nouveau selon sa véritable nature.

 

Imaginez, pour un moment, tout votre corps physique, de même que les corps subtils qui l’entourent, comme une multitude de cellules. Imaginez chaque membre, chaque organe constitué de cellules vibrantes en mouvement. Imaginez-les. Visualisez-les. Abandonnez toutes résistances. Vous êtes détendu et, à la fois, si présent à la sensation de votre Être, et vos cellules ainsi en mouvement se rencontrent. Leur friction crée des éclats de lumière et tout votre Être s’illumine. À ce moment, lorsqu’un membre, un organe ou un tissu en vous est blessé, douloureux, en déséquilibre, posez votre attention sur lui, sur cette partie de votre corps physique et imaginez toutes les cellules de cet organe ou de ce membre intensifier leur mouvement. Elles vibrent avec plus de puissance de telle sorte que toutes les cellules en dégénérescence puissent se dissoudre et laisser place aux cellules vivantes et vibrantes pour qu’elles se régénèrent. Parlez à vos cellules. Dites-leur de reconstituer les tissus du membre ou de l’organe. Reconstituez le mouvement naturel du système qui est entravé. Imaginez la lumière encore plus intense. Imaginez la sensation plus puissante. Vous êtes à guérir votre corps. Vos cellules dansent, se réjouissent; elles sont créatrices. Chaque cellule porte en elle tout l’Univers. Elle est un hologramme. Elle porte toute la connaissance, toute la conscience et tout l’amour de l’Univers entier, et c’est cette puissance en elle qui lui permet de se régénérer, de collaborer à ce que votre véhicule terrestre soit en équilibre, en harmonie. Dansez avec elles. Imaginez-vous vibrant, vivant, stimulé par votre présence sur cette Terre et toutes vos facultés de créer, et pour ce faire, que le véhicule retrouve l’état de santé. Demandez à toutes vos cellules de vous livrer, de stimuler en vous la conscience de ce qui a provoqué leur déséquilibre, de ce qui les a intoxiquées. Demandez que tout s’éclaire en vous, sans qu’il n’y ait de jugement ni de culpabilité. Réjouissez-vous de la complicité avec vous-même, avec vos cellules, et reconnaissez-y la complicité avec toute la vie autour de vous. Ressentez votre puissance.

 

L’énergie que vous utilisez, la conscience et l’amour, pour vous guérir est aussi celle que vous utilisez pour créer la vie autour de vous. Vous guérir signifie recréer la vie dans sa perfection dans votre corps, réunir les cellules, les libérer, leur offrir la possibilité de se déployer. Vous guérir signifie créer la vie, et guérir ce monde signifie créer à nouveau la vie dans ce monde. Votre capacité de vous guérir est l’expression de l’amour de votre Être, de la puissante énergie de vie, la volonté de vivre en vous, et la reconnaissance de qui vous êtes est amour et guérison.

 

Jour après jour, ainsi, comme en ce moment, nous vous invitons à vous unir à toutes vos cellules et à entrer dans un dialogue vivant, vibrant que vous pouvez ressentir et dont les effets se transmettent à tout votre corps, afin que le véhicule terrestre soit une véritable expression de la présence Je Suis , de l’Être céleste et universel que vous êtes.

 

Chères Âmes, un nouveau monde est vibrant à l’intérieur de vous. Lorsque vous reconnaissez qui vous êtes et votre capacité de créer la vie en vous, alors il n’y a qu’un pas pour que vous puissiez reconnaître et ressentir toutes vos facultés de créer et de nourrir la vie qui vous entoure. Le nouveau monde est un monde d’Êtres amoureux et conscients. Or, un vent de renouveau s’élève sur la Terre. Vous l’aurez déjà ressenti intérieurement, mais aussi physiquement. Une nouvelle conscience émerge et se déploie sur la Terre. Depuis de nombreuses années, le rythme vibratoire dans l’atmosphère terrestre s’intensifie, et de plus en plus d’Êtres s’éveillent. Certes, souvent, la douleur, la souffrance les a éveillés. Nous ne serons pas aveugles, la Terre est souffrante, la nature est souffrante, et les Êtres humains sont souffrants. Cette souffrance est si intense que plusieurs Êtres humains sur la Terre en sont venus à imaginer d’abord, puis même conclure, que la douleur est nécessaire et essentielle sur la Terre et permet aux Êtres de se dégager de leurs lourdeurs pour retrouver leur nature véritable. Il faille que cette croyance puisse se dissoudre, que vous puissiez vous élever au-delà d’elle, afin que vous puissiez vivre une véritable guérison.

 

Les Êtres humains n’ont pas à souffrir. Certes, dans votre vie, vous avez pu ressentir et observer comment la douleur éveille des Êtres, fait en sorte qu’ils ne sont plus heureux, satisfaits de la vie sur la Terre et veulent une transformation. C’est tout de même là un bienfait de la douleur. Les Êtres n’ont pas à suivre ce parcours. Toutefois, chaque douleur, chaque souffrance physique ou psychique est en soi un indicateur pour tout Être humain de l’importance de sa transformation. Lorsque tous les Êtres humains pourront lire, de leur souffrance et des déséquilibres de la vie qui les entoure, l’importance de la transformation des états, des attitudes et des comportements, alors la douleur aura présenté son sens et n’aura plus à exister, puisque les Êtres en retrouveront leur essence.

 

Lorsque les Êtres comprendront la douleur véritablement, n’en feront plus une nécessité pour évoluer, alors elle n’aura plus de raison d’être, et les Êtres, inconsciemment, n’auront plus recours à elle. Et le nouveau monde dont nous vous entretenons si souvent est un monde au cœur duquel les Êtres humains retrouvent leurs facultés de se guérir eux-mêmes, d’abord en choisissant de ressentir et d’aimer leurs propres cellules, leur propre corps et d’établir une telle complicité, un tel dialogue qui n’est pas mental ou intellectuel, mais plutôt sensitif, une relation amoureuse avec leurs cellules, qu’ils retrouveront leur santé.

 

Bien sûr, les cellules d’un corps humain portent l’intelligence. Le cerveau humain est présent dans chaque cellule du corps, non pas simplement dans les neurones, et il est en soi une expression de l’intelligence universelle. Cela signifie que chaque cellule collabore à ce que vous puissiez ressentir et entendre de vos voix intérieures ce qui est juste, équilibré, harmonieux, amoureux, lumineux pour votre propre vie. Chaque cellule chantant et dansant crée une chorale. Permettez à cette dernière d’être entendue par votre Être et de guider vos choix, vos expressions, vos comportements, et aimez-la. Honorez-la de votre attention, de votre présence, et toutes vos facultés de guérison seront déployées à chaque jour, à chaque instant, mais bien sûr, soyez sans attentes. N’attendez pas qu’il y ait une douleur. Soyez le complice de la vie en vous.

 

Le nouveau monde vibrant existe d’abord et avant tout en chacun de vous. Tant et aussi longtemps que les Êtres l’attendent à l’extérieur d’eux, un monde de paix, de lumière et d’amour, il ne peut être créé, car chaque Être humain crée sa propre vie à partir de ce qui vibre en lui. Alors, si vous voulez créer un nouveau monde tout entier, il faille d’abord créer le nouveau monde en vous, et puis vous unir aux Êtres qui vous entourent pour créer un nouveau monde autour de vous. C’est tout simple! Le nouveau monde en vous est la retrouvaille, et même la réconciliation, avec tout ce que vous êtes véritablement, et pour ce faire, il faille être à l’écoute, être dans l’intimité avec soi, pour pouvoir entendre vos voix intérieures vous guider et être dans la fraternité avec tous les Êtres qui vous entourent. Si vous n’êtes pas présent, si vous n’existez pas, si vous n’êtes pas à l’écoute, qui sera là à l’écoute des Êtres qui vous entourent? Une portion de vous qui est à se dissoudre, celle qui veut une réponse à ses désirs et à ses attentes.

 

La véritable dimension de votre Être est celle qui veut se réjouir de la vie à chaque instant. Eh bien, à cette étape de l’évolution de l’humanité, l’ascétisme est révolu. Réjouissez-vous déjà! Il faille vous réjouir à chaque instant, et vos sensations de la vie, les plus subtiles comme les plus évidentes, n’ont pour but que de vous amener à ressentir l’intensité de votre Être et la beauté de ce qui vous entoure. Que tous vos sens extérieurs et intérieurs puissent vous apporter la sensation, la connaissance de la vie dans sa réalité et éveiller en vous l’envie, la pulsion profonde d’être intensément vivant. Un nouveau monde ne sera pas un monde où les Êtres sont apathiques ou endormis, bien que, depuis des générations, les Êtres de pouvoir extérieur cherchent à endormir les Êtres pour mieux les contrôler. Les Êtres qui veulent créer un nouveau monde éveillent leurs pouvoirs intérieurs pour s’équilibrer, s’harmoniser et en faire de même pour le monde autour d’eux. La nouvelle période qui s’ouvre à vous est une période extraordinaire, magnifique, exigeante! Un vent de renouveau, avons-nous dit, une nouvelle conscience. De plus en plus d’Êtres ressentiront leurs facultés s’éveiller, dont celles de la perceptivité, du clair regard, de la clairvision. De plus en plus d’Êtres constateront ce qui est en transformation, et de plus en plus s’en réjouiront, et d’autres s’affoleront. Bien sûr, il y a de quoi s’affoler, mais ne vous affolez pas! Lorsque nous vous entretenons de nouveau monde, nous ne voulons pas que vous l’entendiez comme un propos philosophique, mais plutôt comme une réalité concrète qui est à vos portes et à laquelle vous avez à collaborer. Nous pouvons déjà vous en donner les deux clés : amour et fraternité. C’est simple, n’est-il point? Observons de plus près ce qu’elles signifient, et surtout à quoi elles peuvent servir, ces deux clés, réellement.

 

Le vent de renouveau signifie que, sur cette Terre, tout est en transformation à un rythme plus élevé que jamais vous n’avez pu l’observer et même le ressentir, si rapidement que ce que vous n’aviez même pas osé anticiper va se manifester avant que vous ne puissiez l’imaginer. Nous allons utiliser une analogie, pour que vous saisissiez bien ce qui est actuellement en cours, et vous vous rendrez compte que nous serons de plus en plus précis dans les éclairages et l’accompagnement que nous vous proposons. Imaginons que vous ayez construit aux côtés de votre demeure un lieu que vous avez nommé votre «lieu de travail». Ce peut être un atelier de création, mais certains l’ont nommé «atelier de travail». Vous l’avez utilisé, après l’avoir construit, jour après jour depuis maintes années. Dans ce lieu, vous vous êtes affairé, il y a eu beaucoup de labeur, et vous vous rendez compte, actuellement, que dans ce lieu vous ressentez des lourdeurs, des inconforts, les Êtres ne vous y visitent pas souvent. Vous voyez peu la lumière extérieure. Toutefois, le travail est exigeant et il est toujours présent. Vous n’avez pas l’opportunité de vous y ennuyer, car vous êtes continuellement sollicité à continuer le travail. Actuellement, une nouvelle conscience, un nouveau vent dans l’atmosphère terrestre fait en sorte que vous ressentiez intérieurement la lourdeur du labeur de ce lieu. Vous sentez, vous vous rendez compte que, bien que ce lieu vous ait servi, vous n’y êtes pas heureux. Vous osez maintenant l’affirmer, après un si long parcours dans ce lieu, «Vous n’y êtes pas heureux! Il est lourd! Il sabote vos atmosphères.» Et pourtant, c’est votre lieu de travail, et le vent de renouveau, non seulement crée un état intérieur de conscience, mais il est aussi extérieur et il semble pénétrer entre les matériaux de votre atelier de travail, et vous y êtes de plus en plus inconfortable. Il fait froid. Il devient de plus en plus désuet, et vous ressentez qu’il va de moins en moins pouvoir vous servir, et vous évaluez que, peut-être, dans une année, il va s’effondrer.

 

Que feriez-vous, si nous vous disions «Cet atelier de travail, à cause de ses matériaux physiques et de son atmosphère, dans 13, 15, 18 mois, va s’effondrer»? Vous nous diriez sûrement «Avant qu’il ne s’effondre, je vais débuter l’édification d’un nouveau lieu de création». Et puis, comme vous êtes dans un vent de conscience nouvelle, vous allez créer un lieu où il y a beaucoup de fenêtres, où la lumière pénètre. Il y a aussi des portes qui sont grandes, pour pouvoir y accueillir beaucoup d’invités et vous envoler vers l’extérieur pour aller rencontrer aussi la vie. Vous débuterez l’édification d’une nouvelle façon de vivre et de créer, avant que celui-ci ne s’affaisse.

 

Voilà où vous en êtes sur cette Terre actuellement. Nous vous l’avons toujours transmis. Il y avait devant vous plusieurs décennies, puis plusieurs années, puis plusieurs mois, et maintenant, vous avez plusieurs jours pour imaginer comment vous allez créer votre nouvel atelier de créations, de vibrations, de diffusions qui respectent votre essence, qui vous êtes.

 

La période qui s’ouvre à vous, l’année nouvelle, vous offre l’opportunité de vous déployer à la création d’une nouvelle vie. Vous n’allez pas nécessairement tout transformer en un jour. Rappelez-vous, l’Univers s’est créé en sept jours. Ce sont des jours cosmiques, bien sûr. Toutefois, bien que vous existiez dans l’infini et que vous soyez immortel, dans ce corps et dans cette vie, nous vous invitons tout de même à vous rendre compte que les sept jours pour construire votre nouveau monde, sur cette Terre, dans cette vie, ne sont pas des jours cosmiques mais des jours terrestres. Cela signifie de choisir de vous éveiller et de véritablement construire afin que lorsque, dans une année, nous vous transmettions que votre monde passé s’effondre, vous puissiez être en paix, car vous avez débuté véritablement et concrètement la création d’un nouveau monde. Cela est simple. Vous n’avez pas qu’à croire nos paroles, mais surtout observer et ressentir ce qui est autour de vous.

 

Actuellement, le monde dans sa dimension économique, matérialiste, nous pourrions même ajouter capitaliste, est à s’effondrer. Réjouissez-vous. Certains Êtres en ressentent la peur, la contraction, et pourtant l’équation est simple : la très grande majorité des Êtres humains qui vivent dans ce monde matérialiste, capitaliste, sont tristes, alourdis, en déséquilibre et souffrent, et puis l’on vous dit « Ce monde va se dissoudre ». Pourquoi se contracter? Si l’on vous disait « La nourriture que l’on vous a offerte depuis des années et qui vous rend malade n’existera plus », alors vous seriez à célébrer. Voilà l’invitation de ce jour. Célébrez, chères Âmes; célébrez, car ce monde est à se dissoudre. Les grandes ruptures, les plus grands effondrements ne sont pas tout maintenant, mais tout bientôt. C’est merveilleux car vous avez la possibilité déjà d’aller vers un rééquilibre, une réharmonisation dans la transition. Le monde matérialiste va s’effondrer. Il y aura bien sûr un nouveau monde qui utilisera certaines facettes matérielles. La monnaie retrouvera son sens premier, soit favoriser les échanges, dans un monde qui aura retrouvé son équité. Ne croyez pas que, encore une fois, nos paroles soient des prédictions pour un nouveau monde dans l’éternité. Elles sont un regard sur ce qui existe actuellement. La nature, qui ne fut pas honorée, pas entendue et qui, inconsciemment, par plusieurs Êtres sur cette Terre, fut négligée, pour ne pas dire bafouée, est aussi en grande souffrance et son mouvement sera intense, durant la période qui vient. Cette période est une dissolution progressive de toutes vos structures et une intensification des mouvements de la nature. N ’attendez pas qu’il y ait la fin du monde, mais créez plutôt la fin d’un ancien monde pour en débuter un nouveau. Délaissez vos peurs. Ce sont elles qui ont créé les tensions, les peurs de ne pas être uni, les peurs de ne pas être aimé, les peurs de ne pas être reconnu, qui ont généré toutes les autres peurs et ont fait en sorte que les Êtres sont dans des comparaisons, des concurrences, des oppositions, des guerres. Alors, n’ayez pas peur. Au contraire, nous vous parlons d’un rassemblement des Êtres.

Ainsi, si les structures économiques se dissolvent et que la nature s’éveille intensément, cela signifie qu’il y aura de grands vents, de grandes élévations des marées. Des lieux seront refroidis, d’autres seront réchauffés; de grands déserts se créeront, alors que les mers pourront aussi, tout comme vous, s’expandre. Les conditions de vie à la surface de cette Terre se transforment rapidement à un rythme exponentiel. Les grandes ruptures de formes seront dans les années qui suivront celle-ci. Cette année 2009 est extraordinaire car les Êtres seront plus inspirés que jamais. Les facultés s’éveillent, d’abord parce que les Êtres sont plus conscients, parce qu’ils seront plus présents à se réunifier, à se rassembler en eux et autour d’eux. Ces facultés feront en sorte que les Êtres seront plus inspirés, et vous voilà dans une grande période d’innovation, de transformation aussi technologique. De plus en plus d’Êtres, de savants, de scientifiques trouveront, dans la relation avec la nature, de l’énergie et des façons de faire en sorte que les Êtres puissent être plus en équilibre. Mais il faudra que tous les Êtres humains collaborent parce qu’en utilisant de plus en plus et de mieux en mieux la nature comme véritable énergie, il faudra aussi la respecter, et les façons de vivre auront à se transformer.

 

Notre message est simple et clair : Transformez vos états, vos attitudes et vos façons de vivre avant d’être obligé de le faire. C’est merveilleux, vous avez encore le choix.

 

De façon concrète, nous vous proposons, dès le réveil de chaque jour, de choisir de vous éveiller. Avant d’ouvrir les yeux, faites le choix que ce jour sera pour vous une nouvelle vie, que vous allez vous éveiller, soit reconnaître que vous êtes incarné, que vous avez maintes facultés, reconnaître que vous avez envie, de par votre nature, de par ce qui existe en vous, d’aimer et d’être dans la joie. Reconnaissez-le. « Choisissez de vous éveiller » signifie choisissez d’exister et de créer autour de vous amour et joie. C’est ce que vous voulez. Ne croyez pas que c’est une petite image fleur bleue, un nuage rose dans le ciel. Lorsque les Êtres auront véritablement ressenti en eux qu’être amour n’est pas que transmettre l’amour… Une pensée amoureuse, c’est extraordinaire. Une parole amoureuse, c’est magnifique. Un geste amoureux réjouit les Êtres autour de vous. Tout cela fait sens, et l’état amoureux est plus qu’une pensée, qu’un geste, qu’un comportement, il est une vibration, une sensation à l’intérieur de vous, une envie profonde d’être amour. C’est tout l’Être qui émane de lui-même la compassion, la reconnaissance des Êtres qui l’entourent.

 

Les Êtres autour de vous font des erreurs. Avez-vous observé? Ils l’ont observé aussi chez vous! Les Êtres autour de vous ont ici et là quelques petits comportements qui vous ennuient par moments. Vous les nommez même des « défauts ». Et vous qui en avez peu avez tout de même la propension de reconnaître en eux aussi qu’ils ont des éléments de beauté, des qualités extraordinaires. Et si souvent, nous vous transmettons « Plutôt que de souligner leurs écarts, qui sont si apparents de toute façon, mettez en lumière leur beauté ». Transmettez-leur ce que vous captez, ce que vous ressentez, ce qui vous réjouit de ce qu’ils sont. Souvent, ils sont dans le déni d’eux-mêmes; souvent, ils ne reconnaissent pas tout ce qu’ils peuvent utiliser pour se déployer pour être heureux et pour aussi offrir aux autres. Observez bien les Êtres. Plusieurs n’ont pas été guidés, accompagnés à se reconnaître, à aimer ce qu’ils sont, à s’honorer, alors faites-le. Aimez les Êtres humains. C’est davantage qu’une pensée amoureuse, c’est davantage qu’une parole amoureuse; soyez amoureux. Soyez amoureux de la vie; aimez ce qui en vous veut aimer, ce qui en vous veut vivre. C’est tout ce que vous avez à être et à faire, aimer, et puis ce qui va en résulter, c’est de la joie. Aimez la partie de vous qui cherche à aimer. Laissez-la prendre place et vous allez goûter la joie en vous, vous allez goûter la joie autour de vous, et vous allez ressentir vraiment que votre vie se transforme et que vous collaborez à la transformation de la vie autour de vous.

 

Donc, vous vous éveillez. Nous avons utilisé quelques minutes pour vous en entretenir. Il ne suffit que d’une seconde chaque jour pour vous dire «Je choisis de m’éveiller, de vivre amoureusement ce jour», et puis faites en sorte de vous honorer physiquement et énergétiquement. Soyez conscient que vous êtes incarné et qu’il y a de l’énergie en vous et autour de vous. Il faille qu’elle puisse se renforcer, s’équilibrer, s’harmoniser. Alors, prenez-en conscience, ressentez votre corps, vos corps subtils, nourrissez-vous de la lumière, du prâna, de l’air, de l’eau; nourrissez-vous consciemment, en début de jour, avant de courir dans tous les sens vers… l’atelier de création qui devient un peu désuet.

 

Retrouvez vos assises, votre puissance, votre force. Rassemblez-vous avec l’énergie de création dans vos entrailles, l’énergie d’amour dans votre poitrine, l’énergie d’amour dans votre conscience. Unissez-vous à la présence Je Suis. Invoquez la lumière qui vous guide, non pas à servir le monde comme un esclave, mais à émerger et à servir le monde en vous servant vous-même. Lorsque vous êtes qui vous êtes, alors vous vous réjouissez et tous les Êtres en seront ravis. C’est si simple, pourtant, et chaque début de jour est ainsi un moment de conscience et d’exercice énergétique de nourriture consciente. Avant de débuter une création, vous vous assurez que vous êtes bien dans toute votre force et bien aligné.

 

Sur cette Terre, les changements de la nature vont stimuler la vie. Vous le reconnaîtrez durant les prochains jours, les prochaines semaines. La vie sera intense. Vous verrez les Êtres humains avec une grande vitalité et une grande effervescence, de grands projets, et vous verrez que ce n’est pas que la vie dans les Êtres humains qui sera vivifiée, mais il y aura aussi de plus en plus de formes de vie terrestres. Nous vous entretenons de parasites, de bactéries qui seront présentes. La vie se déploie, c’est merveilleux! Il faille cohabiter. Donc, que vos systèmes immunitaires soient puissants pour accueillir la vie, mais aussi lui présenter sous ses différentes formes leurs ateliers respectifs. Ce qui appauvrit, vulnérabilise le système immunitaire est l’alimentation, bien sûr, non pas que physique et énergétique, mais tout ce dont vous vous alimentez intellectuellement et aussi émotivement. Tout ce qui crée en vous des tensions, vous dites des « stress », vous affaiblit mentalement, psychiquement et aussi physiquement. Il faille réduire le stress. Il faille réduire les tensions. Il faille réduire les conflits. Il faille réduire la concurrence. Il faille réduire la recherche de performance et vous orienter davantage vers une création collective, fraternelle.

 

Physiquement, pour que le système immunitaire soit bien en équilibre et fort, puissant, il vous faille une alimentation juste. Nourrissez-vous de la lumière. Vous allez vous rendre compte que, dans certaines contrées, les filtres du ciel feront en sorte que moins de lumières seront présentes pendant une période de transition. Alors, lorsque la lumière est très présente, nourrissez-vous-en profondément. Nourrissez-vous de la nourriture prânique, particulièrement dans les endroits de nature; allez souvent dans la nature respirer profondément. Nourrissez-vous d’eau saine et d’aliments vivants, et vivifiez la nourriture. Utilisez votre propre vibration, votre énergie qui crée des vibrations pour vivifier l’eau et la nourriture. Comment faire? Mais c’est tout simple, chères Âmes! De votre poitrine, là où le cœur énergétique se situe, les émanations fusent naturellement. Lorsque, par votre intention, vous les intensifiez, vous projetez des faisceaux d’énergie, ils sont réels. Ils ne sont pas que visualisation, imagination. Il y a véritablement une concentration d’énergie qui fuse de votre poitrine à partir de votre intention et qui peut se diriger vers l’eau, vers l’air ou vers tout aliment, comme elle peut se diriger vers les champs desquels vont croître vos aliments. Ce faisant, vous émanez de l’amour, de la reconnaissance, de la conscience.

 

Vous savez tout cela, mais nous ne sommes plus à l’étape de savoir! Nous sommes, vous l’avez saisi, à l’étape d’exprimer, de vibrer intensément. Nous savons que vous savez… et vous savez que nous savons! Alors, il faille se rassembler et, lorsqu’un champ se présente sur votre passage, émanez votre amour! Non pas une pensée philosophique, mais une puissante énergie du cœur énergétique qui fuse pour éveiller ce champ, mais aussi stimuler les semences qui sont dans ce champ. Mais quelles sont ces semences? Sont-elles vivantes, ces semences, ou furent-elles dévitalisées? Sont-elles réelles? Sont-elles terrestres ou sont-elles maintenant chimiques? Il faille retrouver la puissance de la terre. Vous ne voulez pas être des robots qui vous nourrissez d’une nourriture chimique, n’est-il point? Vous voulez être des Êtres totalement vivants qui se nourrissent de l’eau vivante, de l’air vivant, de la lumière pure et de la nourriture vivante. Alors, émanez. S’il y a de l’eau sur votre passage, émanez, de votre cœur. Les faisceaux d’énergie qui émanent de votre cœur agissent directement sur les particules, les molécules – c’est physique – de l’eau, des aliments, des semences et de l’air.

 

Tout comme lorsque la frustration en vous laisse émerger une colère et que cellel-ci transforme les particules de votre sang et vous intoxique physiquement et affecte les organes et les glandes qui produisent les substances d’équilibre et d’harmonisation physiques, à l’inverse, lorsque vous créez la joie et que votre intention en est une de fraternité, votre propre sang se désintoxique. Donc, n’attendez pas d’être en équilibre, en harmonie, joyeux et guéri pour être joyeux! Soyez joyeux pour vous guérir et guérir cette Terre, certes. Et pour être joyeux, vous avez observé que vous ne pouvez pas être seul parce que, par votre nature, vous êtes uni, ce qui fait en sorte que, sur la Terre, vous avez à vous unir, non pas par devoir mais par attraction. S’il y a une loi dans l’Univers qui est importante pour vous actuellement, c’est non pas celle de l’impermanence, car elle pourrait créer de nouvelles peurs, mais celle de l’attraction. Les Êtres sont attirés les uns vers les autres. Alors, vous allez vous unir pour nourrir votre nourriture, l’éveiller. La vie en vous nourrit la vie dont vous vous nourrissez. Voilà le cycle éternel de la vie.

 

Puis, il y a les faisceaux d’énergie qui émanent de votre troisième œil, de votre conscience. Votre conscience est ce qui, en vous, éveille des idéaux, et ces ceux-ci font en sorte que votre vie, dont des états, des attitudes, des comportements, des situations, des circonstances font sens ou non. Si un élément, une circonstance, un comportement n’est pas aligné avec l’un ou l’autre de vos idéaux, il ne fait pas sens, que vous le reconnaissiez ou non. Cela vous amortit, progressivement vous rend plus apathique, crée une sensation de lourdeur, de tension, de fatigue, de déprime. Nous voilà déprimant! Toutefois, lorsque vous projetez, de votre troisième œil, des faisceaux d’énergie pour que tout fasse un sens dans votre vie autour de vous, lorsque vous constatez autour de vous que des comportements ou des paroles ne font pas sens parce qu’ils vont à l’encontre de la vie, de la création, de l’union, alors vous pouvez bien être juge et critique. Vous vous êtes rendu compte que cela ne servait qu’à créer de nouveaux conflits et à détruire. Cela est un paradoxe incroyable! Un Être porte en lui une frustration parce que des comportements ne sont pas unificateurs, et ses frustrations l’amènent dans la critique, dans le conflit, dans la guerre, qui est aussi séparateur.

 

Alors, il vous faille apporter votre vibration. Vous ne savez que faire? Vous vous sentez impuissant, dans certaines situations? Projetez un faisceau d’énergie de votre conscience avec une intention pure et nette, non pas d’accuser mais d’éveiller, de nourrir, qu’il y ait une transformation pour que cela fasse sens. Ne soyez plus des Êtres impuissants. Faisceaux d’énergie de la poitrine, faisceaux d’énergie du troisième œil. Qu’ils soient actifs en tout temps. Amusez-vous. Toutefois, que ce ne soit pas un devoir, que vous terminiez vos journées épuisé! Réjouissez-vous, amusez-vous, réunissez-vous. À projeter ensemble, vous allez créer de grands feux de joie, de grands feux d’artifice de lumière. Mais il faille l’exprimer ainsi. En d’autres termes, aimez et, à partir de l’amour, agissez. Nous vous le disons, les Êtres humains vont rencontrer une période très exigeante parce que la vie sur cette Terre se transforme. Si la nourriture n’est pas transformée de façon concrète, réelle, à partir de ce que vous émettez, elle ne pourra plus vraiment bien vous nourrir. Et parce que la nature est en mutation, puisque vous aurez à vivre sur une terre qui est en mouvement physique avec de plus en plus de formes de vie, alors, si vous êtes vulnérable, vous n’aurez pas de joie. Utilisez la joie pour créer.

 

Pour ce faire, il faille vous rassembler. Non pas pour vous supporter dans la peur et la douleur, mais plutôt pour créer ensemble. Nous vous avons transmis souvent durant ces dernières années, « Créez des cellules, des Êtres qui se rassemblent par amitié ». Votre ami a posé son pied sur votre pied, voilà qui vous a créé une douleur. Demandez-lui simplement d’enlever son pied…et puis ne soyez pas fâché. Continuez de marcher avec lui! Autrement dit, élevez-vous au-delà des petits désaccords du quotidien pour vous unir dans les grandes aspirations, les grandes orientations. Ne vous froissez pas de ceci ou de cela qui appartient aux personnalités, aux personnages qui, actuellement, sont à se dissoudre. Tout n’est pas parfait en un jour! Rappelez-vous, six jours de création, une journée de repos! Cessez de vous offusquer de votre ami, de votre collaborateur qui s’est écarté, qui a dévié par ici, par là, et reconnaissez en lui sa beauté. Unissez-vous dans vos idéaux et allez vers des créations réelles. Il faille que les Êtres créent des communautés à l’échelle humaine, des communautés qui s’entraident, bien sûr, des Êtres qui aiment, au-delà d’un comportement et d’une parole, qui vibrent d’amour et qui, ensemble, vont créer choisir de nourrir la vie, de vivre différemment. Différemment, cela signifie respecter la nature et créer avec la nature. Lorsque celle-ci se déploie, elle vous sert, tout comme vous, lorsque vous vous déployez, vous servez la vie.

 

Alors, il vous faille créer. Quels sont vos projets? Actuellement, ce qui est merveilleux est que l’atmosphère est au renouveau, et maints Êtres auront des projets, et ceux qui en ont déjà sont invités à aller vers leur concrétisation. Changez vos terres, nourrissez la nourriture qui va vous nourrir. Allez vers un véritable nouveau monde. Que vos facultés puissent émerger réellement, et elles émergeront naturellement et de plus en plus lorsque vous vous en servirez. Vous êtes sensitif, vous le serez davantage; perceptif, vous le serez davantage. Vous avez des capacités de changer le monde par vos faisceaux d’énergie, alors changez-le!

 

Vous allez vous rendre compte que la vie de l’intraterre semble émerger. La Terre vous parlera de son intérieur. Non pas qu’à vous personnellement, mais à toute votre humanité. De grandes révélations de ce qu’est l’intérieur de la Terre et de ce que cela peut vous offrir comme source d’énergie inépuisable.

 

Vous aurez aussi de plus en plus de présences de l’extraterre et des révélations quant à des formes d’énergie inépuisables que vous pouvez capter à partir de la nature. Toutefois , actuellement, il y a une nécessité que les Êtres cessent d’être en attente. Nous ne pourrons être plus clair.

 

Chères Âmes, vivez cette nouvelle année dans l’effervescence du nouvel atelier de création que vous êtes à édifier, celui qu’est la Terre, le nouveau monde. Vous construisez concrètement un nouveau monde et, à chaque début de jour, nous vous proposons que vous utilisiez un moment d’intériorisation pour ressentir à l’intérieur de vous et choisir « Qu’est-ce que vous serez et qu’est-ce que vous ferez durant ce jour pour collaborer concrètement aux changements de ce monde? » Chaque jour, allez le ressentir, allez le choisir, et puis, à la fin du jour, utilisez quelques secondes simplement pour poser votre regard si vous avez déployé ce que vous aviez choisi d’être et de faire. Et si vous ne l’avez pas fait, ne perdez plus de temps à vous culpabiliser. Cela est une expérience du passé. Vous n’avez pas à transmettre à votre Être ou à tout Être que vous avez fait péché. Vous vous rendez compte que vous avez oublié. Vous fûtes distrait? Alors, ne perdez plus de temps avec cela. Choisissez d’aller vers le sommeil en fin de jour heureux d’aller à la découverte de nouveaux mondes dans le parcours nocturne, et au réveil, intensément, amoureusement, choisissez ce que vous ferez de ce jour.

 

Ne soyez pas en attente que les autres changent ce monde. Quel que soit votre âge terrestre dans cette incarnation, que vous utilisiez l’énergie subtile de votre Être ou l’énergie concrète de vos muscles, de vos paroles, soyez des charpentiers de l’atelier lumineux, amoureux, joyeux, et faites-le dans la joie, chères Âmes.

 

Nous avons débuté ce propos en vous invitant à votre guérison, n’est-il point? Alors, activez aussi, jour après jour, vos pouvoirs d’autoguérison, car plus vous les utiliserez, plus en équilibre et en harmonie vous serez, mais aussi plus vos pouvoirs de création émergeront.

 

Avant de quitter ce lieu, nous vous proposons d’aller vers un Être, pour le moins un, que vous connaissez peu ou que vous ne connaissez pas, tendez vos mains, accueillez ses mains, fermez vos yeux une seconde, et puis dites-lui quelque chose d’amoureux. Et si votre peau rougit, c’est signe que votre soleil intérieur s’intensifie. Alors, vous n’aurez qu’à sourire. Les Êtres humains, durant cette nouvelle année, ont à se rassembler, à se retrouver et à se transmettre des mots d’amour.

 

Chères Âmes, Maîtres et Disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

 

 

Les Énergies du Maître Saint-Germain

Le 31 décembre 2008

lineaHorizontal-560

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance (www.rayonviolet.com) et ces quelques lignes. Merci

 

© 2009 Pierre Lessard, 2033 Montée du Cheval Ailé, Sainte-Lucie des Laurentides
Québec, Canada, J8C 3A1
- Tél. Amérique : 1-514-990-8507 Tél. Europe : 33 (0)5 34 36 68 32