• Rayon Violet

Entretien avec les Énergies du Maître Saint-Germain

 

Message du Nouvel An 2008

 

Paix et émergence du Maître en soi

 

Le 31 décembre 2007
Montréal (Québec)

 

 

Maîtres et Disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

 

S'il vous sied, fermez vos yeux, et derrière vos yeux clos, respirez consciemment. Inspirez la Lumière. Inspirez la luminosité du violet dans tout votre Être, dans la conscience que le violet favorise l'unification de votre dimension terrestre à votre dimension céleste. Lorsque vous expirez, abandonnez toutes préoccupations, toutes tensions, toutes résistances, et autorisez votre Être à retrouver sa légèreté naturelle.

 

Inspirez profondément et sans effort, dans la conscience que le souffle qui vous pénètre apporte à chacune de vos cellules une nourriture, celle de la lumière, celle du prâna, ainsi que les vibrations de toutes les formes de vie qui vous entourent. Soyez l'hôte de la vie, par le souffle que vous accueillez. Suspendez légèrement le souffle afin de permettre à ce que chacune de vos cellules soit inspirée, éveillée, stimulée par la vie qui l'entoure. Soyez sans résistances. N'ayez point peur d'accueillir la Connaissance, les vibrations. Puis, expirez; expirez longuement, dans la conscience que le souffle que vous émettez est votre offrande à la vie. Il porte votre vibration, il porte votre teinte, il porte votre amour. Ainsi, vous aussi êtes nourricier. Vous accueillez la nourriture de l'Univers, des Êtres qui vous entourent et des formes subtiles, et vous offrez votre nourriture par votre présence, par votre vibration qui émane sans réserve et sans résistances.

 

Goûtez cet instant de communion dans la respiration consciente. Ne vous laissez point distraire par les sollicitations du mental, du corps physique ou par ce qui vous entoure. Autorisez-vous à goûter, goûter votre vibration, goûter votre union à la vie. Pour un moment, il n'y a plus rien à faire; il n'y a qu'à être. Un moment de retrouvaille et de dégustation.

 

Un espace d'intimité se crée, se recrée, et le calme, la paix émerge du plus profond de votre Être, car la paix n'est point à l'extérieur de vous, mais présente dans votre Être, et lorsque vous abandonnez vos soucis, vos tracas, vos exigences, vos désirs, alors, en vous unissant par le souffle aux différentes formes de vie, la paix de l'Âme, voilée souvent par les contractions, les attentes ou les projections, se manifeste en vous. En quelques instants, vous pouvez ressentir et vibrer la paix de l'Âme.

 

Et lorsque l'Être est en paix, lorsque l'Être est présent, disponible, disposé à ce que tout son Être vibre de la paix et émane la paix, alors il peut ressentir l'énergie, l'énergie en lui. Du plus profond de ses entrailles, une énergie intense, l'énergie qui lui a permis de naître, de croître et de transcender les obstacles de sa vie, l'énergie qui lui permet de continuer à vivre avec détermination pour goûter la joie, le bonheur. L'énergie, il peut la ressentir et mieux entendre ce qu'elle lui propose. Les voix intérieures s'expriment.

 

Voilà, chères Âmes, qu'en ces quelques mots, nous vous avons tout dit. Plutôt que de rechercher à l'extérieur de lui-même, l'Être, en s'intériorisant, en s'unissant à la vie, en permettant l'émergence de la paix, en goûtant sa force de vie, sera guidé, sera inspiré. L'inspiration se présentera à lui. Il n'aura plus qu'à choisir quelle est son action. Trop souvent, l'Être est distrait par la multitude de stimuli qui l'entourent, desquels il recherche une satisfaction qui semble n'être jamais suffisamment profonde et puissante pour être une véritable nourriture, car la nourriture de l'Être est son expression d'Âme, la libération de l'énergie de création, l'expression de l'universalité, de la divinité de l'Être, le Je Suis véritable, le Maître intérieur, le Maître qui oriente l'Être dans ses pensées, par ses sensations, dans son action.

 

Chaque Être est de nature universelle, car avant cette incarnation, l'Être existe dans l'Univers. Il est certes une Âme, un Esprit qui vogue dans l'Univers. Il est énergie, il est lumière, et les différentes dimensions lui sont accessibles. Lorsqu'il s'incarne, bien qu'il puisse ressentir ou comprendre qu'il soit séparé de l'Univers, il n'en est rien. L'Être est libre dans l'Univers, il est lumière, et lorsqu'il s'incarne, il est toujours universel, il est toujours une lumière, il est toujours une Âme et un Esprit.

 

Où est l'Âme, croyez-vous? Dans chacune des cellules du corps qui composent chaque organe, chaque muscle, chaque membre, dans chaque vibration de l'Être qui entoure son corps physique. L'Âme est une expression de l'Univers. Si elle est présente dans chacune de vos cellules, elle est présente aussi partout dans l'Univers, et dans la relation à l'Âme, dans la conscience de l'Âme, l'Être est certes universel et porte en lui la présence de tout ce qui existe. Il est naturellement uni.

 

Chaque Être est de nature universelle, et pourtant, chacun d'entre vous qui, depuis son incarnation, consciemment et inconsciemment, cherche à être reconnu comme étant universel, comme étant uni à tout ce qui est, est aussi dans un mouvement propre, qui exprime son individualité. Chaque Être humain cherche la paix, l'amour, la joie, le bonheur, et pourtant, chaque Être le cherche à partir d'une pulsion distincte, différente, nuancée de ceux qui les entourent. Et c'est ainsi que, alors que l'Être est universel de par sa source, de par sa nature, il est aussi unique, individuel de par sa pulsion, de par son élan de vie, de par son essence. C'est en ces termes que nous vous présentons l'Être qui se présente sur cette Terre, comme il peut se présenter dans d'autres lieux de cet Univers, afin de manifester la beauté de l'Univers, la puissance de l'Univers à partir de son essence.

 

Tout, dans l'Univers, est énergie. Cette énergie est en mouvement. Ce mouvement fait en sorte que l'Univers se transforme à chaque instant. Il se manifeste sous différents rythmes vibratoires, dans différentes formes : des galaxies, des systèmes solaires, des planètes, des Êtres humains, des expressions de la nature, et aussi des formes énergétiques et des expressions dont vous n'avez pas la conscience, puisqu'elles sont dans d'autres dimensions.

 

Alors, et vous, qui êtes-vous et que faites-vous dans tout cet Univers, sinon être aussi, comme tout ce qui vous entoure, une expression vivante, une expression énergétique en mouvement qui transforme continuellement cet Univers? Lorsqu'une expression de l'Univers crée et transforme, alors elle est vivante, et lorsque son mouvement se contracte, se cristallise, elle va se dissoudre pour se transformer. Tant et aussi longtemps que l'Être humain pourra se percevoir, se ressentir et s'exprimer dans un mouvement créateur, alors il représentera l'Univers, permettra une collaboration réelle à sa transformation et sera vivant. Et lorsqu'il s'abandonne, s'alourdit, se cristallise, alors il va se dissoudre pour se transformer, se régénérer dans une autre forme.

 

Ainsi, chaque Être humain est sur cette Terre, mû par une puissance énergétique, inspiré par une pulsion de son individualité pour créer, et sa création, avons-nous dit, est nuancée. Les Êtres sont des expressions d'un duo Âme-Esprit que nous pourrions imaginer être associé à des familles d'Âmes. Des familles d'Âmes qui manifestent une orientation dans l'expression.

 

En ces mots, nous entendons que certains Êtres sont inspirés dans leur création vers des constructions très concrètes sur cette Terre. D'autres Êtres sont inspirés à faire en sorte que la Terre puisse produire une nourriture pour les Êtres humains. D'autres Êtres sont fort inspirés à faire en sorte que les Êtres soient dans un équilibre, dans une santé. Ils sont des soignants. D'autres Êtres sont inspirés par la transmission des connaissances; ils sont des enseignants, des éclaireurs. D'autres Êtes sont des communicateurs, d'autres des accompagnants, d'autres des guides. Les familles d'Âmes sont multiples.

 

Que vous saisissiez ou non la nature même, la structure logique, énergétique de l'Âme et des familles d'Âmes, ce qui importe est que vous puissiez reconnaître, ressentir, comprendre que les Êtres ont des pulsions d'expression qui sont orientées et que lorsqu'ils ne répondent point à ces pulsions et à ces orientations qui leur sont propres, alors leur recherche d'intensité sous d'autres formes les conduira à des satisfactions partielles et à des insatisfactions profondes qui créeront des déséquilibres, des lourdeurs et des maladies. En d'autres termes, si tout votre mouvement, votre élan, votre essence est celui d'un constructeur, d'un bâtisseur ou celui d'un accompagnant et que vous n'y répondez point, pour ne pas l'avoir ressenti, reconnu, ou pour ne point avoir eu la possibilité, alors votre Être vivra et ressentira une contraction, une insatisfaction, une frustration, qu'elle soit reconnue ou non.

 

Universel, individuel, inspiré par une famille d'Âmes, malgré tout, le mouvement est unique, comme chaque goutte d'eau est unique, comme chaque flocon de neige est unique. Vous observez les flocons de neige. Ils sont tous des flocons de neige, n'est-il point? Ils sont tous une cristallisation de l'eau. C'est leur nature. Et pourtant, leur forme, leur structure particulière est unique, ce qui fait en sorte que leur mouvement, leur danse avant de se poser sur cette Terre est différente. Ce qu'ils vous présentent est nuancé. Il en est de même pour l'Être humain. Vous êtes un flocon de neige ou une gouttelette d'eau, selon votre appréciation du froid ou du chaud, unique, et pourtant uni à tous les autres flocons, à toutes les autres gouttes. Uni à toutes, et pourtant en résonance avec un certain groupe qui définit une orientation.

 

Et pourtant, chacun porte aussi dans son universalité deux principes : le principe masculin et le principe féminin. Dans chaque homme, dans chaque femme, ces deux principes se manifestent. Le principe masculin est en soi l'énergie en mouvement qui inspire l'Être à laisser s'inscrire en lui la connaissance, laisser émerger de chacune de ses cellules la connaissance, d'être inspiré, et d'inspirer ce qui l'entoure. Le principe masculin est ce qui fait en sorte que chaque Être porte en lui une envie d'inscrire dans la matière, d'inscrire autour de lui une vibration, une connaissance, de semer, afin que puisse germer, afin que puisse vivre, naître la vie sous une autre forme. C'est le principe masculin qui fait en sorte que chaque Être a, par moments, envie de se ressourcer. Souvent, vous pouvez l'imaginer associé à l'élément air, les ondes qui circulent et qui inspirent, et l'élément terre qui accueille la semence qui provient de l'inspiration, de la connaissance.

 

Et le principe féminin est l'énergie, les vibrations en mouvement dans chaque Être humain qui permettent le déploiement, qui permettent la création. Le principe féminin est associé à la puissante énergie de vie et de transformation. Si le principe masculin permet l'inspiration, l'inscription de la connaissance dans l'Être et dans ce qui l'entoure, le principe féminin permet le déploiement, l'utilisation de cette connaissance pour qu'il puisse y avoir une création, une évolution, une élévation, une spiritualisation de la matière qui s'élève.

 

Et dans chaque Être, il y a ainsi ces deux principes qui peuvent être associés à la respiration. Lorsque vous respirez, il y a deux mouvements, n'est-il point? Il y a l'inspiration. Vous inspirez. Nous vous avons dit, d'entrée de jeu : « Inspirez la Connaissance, inspirez la Lumière. Par votre inspiration, nourrissez-vous des vibrations de tout ce qui vous entoure. Laissez-vous imprégner. » Puis, lorsque vous inspirez, inspirez, inspirez, il vous faudra bien, un jour ou l'autre, expirer, n'est-il point? Sinon, vous éclaterez. Et votre expiration, elle a tout avantage à être complète, totale, non pas simplement un petit filet d'air qui représente une infime quantité d'air que vous avez pu laisser s'imprégner en vous. Vous sentirez une envie d'expirer totalement . Et l'expression, c'est l'expiration. Lorsque vous expirez, avons-nous dit, vous faites une offrande. C'est l'expression de votre Être. Par votre expression, par votre expiration, vous donnez. Vous donnez votre vibration, votre couleur, votre connaissance, votre amour. Vous permettez à ce qu'il y ait une création, une transformation.

 

La respiration est naturelle chez l'Être humain, tout comme le principe masculin, celui du ressourcement, et le principe féminin, celui de l'expression, de la création. Et lorsqu'un Être inspire et expire totalement, de façon équilibrée et sans effort, alors il est plus en équilibre. Et lorsque l'Être, ainsi, permet à ce que le principe masculin en lui existe, qu'il puisse se ressourcer, qu'il ne soit pas toujours dans l'action extérieure, et qu'il permet que le principe féminin en lui existe, qu'il soit dans une création réelle et totale, et non pas simplement une reproduction de ce qui est, alors il retrouve l'équilibre qui lui permettra d'aller vers une sensation d'amour et de joie.

 

Le mouvement de la vie, il est simple, chère Âme. Il vous est présenté par la respiration et il vous est présenté par le mouvement de l'océan, la vague qui se présente sur la rive et qui se retire. Lorsque vous aurez ressenti et bien compris ce mouvement de telle sorte que vous l'exprimiez sans réserve, ce mouvement d'inspiration et expiration, alors vous pourrez vraiment voguer dans une vie qui soit harmonieuse, équilibrée, amoureuse, consciente, dans l'expression de la santé, être un véritable créateur.

 

Lorsque nous vous avons dit « Vous n'exprimez pas qu'un seul filet », qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que lorsque vous serez dans votre création, vous allez libérer ce qui vibre en vous, vous allez vous autoriser à exprimer tout ce qui vibre en vous, tout ce qui vous inspire, et non pas une seule petite partie de vous-même, de peur de ne pas être accueilli, de peur d'être mal reçu de l'extérieur, de peur que cela bouscule. Alors, nous vous dirons : Osez bousculer! Parce que votre humanité, à cette étape de son évolution, présente une multitude d'Êtres humains qui ne sont pas heureux. L'humanité est souffrante, la Terre est souffrante, et la guérison de cette humanité, la guérison de cette Terre, exige qu'il y ait des transformations. Et celles-ci ne peuvent point être manifestées simplement par un raisonnement logique ou une continuation de ce qui est. Les structures qu'ont créées les Êtres humains sont multiples, elles sont fort déployées, et pourtant, malgré leur organisation logique, ne permettent pas aux Êtres d'être en santé, amoureux et joyeux, n'est-il point? Alors, n'est-ce point suffisant à vous laisser inspirer à permettre une véritable création différente ou totale?

 

En ces termes, nous entendons que vous osiez libérer ce qui existe en vous-même et honorer le Maître intérieur. Le Maître intérieur est la dimension lumineuse de votre Être, la dimension qui est à la fois l'Âme, l'Esprit et l'Être incarné qui, profondément, veut exprimer, créer selon ce qui l'inspire et selon ce qui le fait vibrer, souvent limité par les peurs, les insécurités de l'Être, la peur de ne pas être reconnu et de ne pas être aimé. Voilà qui est paradoxal,   n'est-il point? Pour être aimé, l'Être limite l'expression de ce qu'il est. Ainsi, il peut plus difficilement être reconnu, s'il ne s'exprime pas librement. Et l'expression dont nous vous entretenons n'est pas une expression verbale, c'est une expression de toute votre création.

 

Alors, le principe masculin en vous, il faille l'honorer, parce qu'il va favoriser l'inspiration; et le principe féminin, il faille aussi l'honorer dans sa dimension créatrice et dans sa dimension pacificatrice. En ces termes, nous entendons que lorsque l'Être s'exprime, il y a une dimension qui favorise l'accueil, qui favorise la reconnaissance des Êtres qui l'entourent. Cette dimension, vous l'avez souvent nommée « Marie », l'Être pur qui accueille tous les Êtres, n'est-il point? Et l'autre dimension, la dimension créatrice, vous l'avez nommée souvent « Marie-Madeleine », « Myriam ». C'est la dimension de l'Être qui va utiliser toute son énergie pour créer, pour transformer. Dimension pacificatrice de la femme, dimension créatrice de la femme, deux dimensions féminines inspirées par le principe masculin. Voilà comment l'Être peut se révéler à lui-même. Et que ces mots ne soient pas que des mots, ne soient pas que des concepts philosophiques ou spirituels, mais qu'ils puissent être vibrants en vous pour stimuler un mouvement créateur concret, réel.

 

Et voilà que l'année terrestre qui se présente à vous vous invitera, par son rythme vibratoire, à permettre une véritable transformation concrète. Nous vous avons convié à un propos sur l'émergence du Maître en vous, car la transformation concrète, le mouvement réel concret que cette période va favoriser et inspirer a tout avantage à être lui-même éclairé par le Maître en vous, et non point par la dimension de votre Être qui est blessée, apeurée, insatisfaite, ou même frustrée.

 

Le rythme vibratoire d'une période est créé par les forces de vie qui sont en mouvement dans l'espace. Qu'entendons-nous? Sur cette Terre, il y a une multitude d'Êtres humains dont une proportion est très consciente, inspirée à des transformations pour qu'il y ait une véritable pacification et que, dans ce monde, les Êtres puissent bénéficier de l'abondance qui leur est offerte et qu'ils puissent se réjouir de l'incarnation. Il y a une proportion importante d'Êtres qui sont insatisfaits de leur vie, de leur incarnation, insatisfaits parce que leur vie ne leur apporte pas l'intensité, la joie qu'ils pressentent pouvoir créer, ou insatisfaits parce qu'ils portent des douleurs, des maladies ou parce que les contextes dans lesquels ils vibrent ne leur permettent pas de bénéficier de l'abondance de cette Terre. En d'autres termes, il y a des Êtres qui veulent consciemment changer ce monde parce qu'ils conçoivent tout ce qui est possible sur cette Terre et il y a des Êtres qui voudraient que ce monde change parce qu'ils souffrent, physiquement, psychiquement, d'insatisfactions ou de frustrations.

 

Alors, il y a tant d'Êtres humains qui, maintenant, veulent que ce monde change. Certains sont actifs, certains sont dans l'attente, mais presque tous veulent des transformations, sauf les Êtres qui bénéficient de leur pouvoir et de leur richesse. D'autre part, à cette étape de l'évolution de l'humanité, les mouvements inconscients qui ont fait en sorte que la nature fut bafouée ont aussi participé à ce que la nature s'éveille et qu'elle aussi cherche une transformation parce qu'elle ne peut pas se déployer. Ce que nous sommes à vous transmettre est que la nature est vivante, et la nature ne fut pas respectée. N'en portez pas une culpabilité. Portez-en plutôt une conscience qui nourrit votre envie de transformer votre relation à la nature. La nature vibre, et vous avez déjà pu observer comment elle se manifeste différemment et elle influence de façon très importante la vie des hommes.

 

Les vibrations qu'émettent les Êtres humains et les vibrations qu'émet la nature font en sorte que le rythme vibratoire va favoriser des restructurations et des transformations importantes. En ces termes, nous entendons que les vibrations qui vous entourent, créées par l'humanité elle-même, par la nature, accompagnée aussi de toutes les formes de vie subtiles, font en sorte que l'année terrestre qui se présente à vous est une période de restructuration et de transformation concrète.

 

 

Dans l'introduction, nous vous avons transmis que vous étiez de nature universelle et à la fois mû par une pulsion individuelle. Nous vous avons transmis que vous étiez de lumière. Alors, que le rythme vibratoire qui s'élève maintenant puisse être entendu par vous comme celui d'une période qui favorise la renaissance d'une humanité, la renaissance d'une collectivité humaine et d'une collectivité unie à la nature qui l'accueille et qu'elle accueille.

 

Renaissance de l'humanité inspirée par le Maître qui émerge en chacun.

 

Le moment est venu que plus d'Êtres sur cette Terre puissent reconnaître la raison pour laquelle ils se sont incarnés et qu'ils puissent entendre et favoriser une expression qui fait sens. L'émergence du Maître signifie l'écoute, la sensation, la retrouvaille du Maître intérieur qui vous guide et qui vous inspire. De façon concrète, qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que tout autour de vous vous invitera à ce que vous puissiez vous impliquer concrètement à transformer votre vie et transformer votre environnement et que la non-réponse, l'attente que les choses se transforment créera vraiment des poids, des lourdeurs et des déséquilibres importants.

 

Les Êtres, maintenant, qui sont en attente ressentiront de véritables malaises physiques et psychiques, et vous les avez ressentis s'intensifier depuis plusieurs mois. Voilà un appel à ce qu'il y ait un véritable éveil des Êtres, et cet appel, stimulé par les mouvements extérieurs, est en soi un appel à l'éveil intérieur. Que le Maître en chacun s'éveille et que cette Terre se transforme! L'alignement de chaque Être est à être renouvelé. Comment pourrions-nous vous transmettre qu'il ne faille plus attendre, attendre des autres, attendre de la collectivité, être dans une projection, une critique passive, mais plutôt être dans une présence créatrice constructive?

 

Cette période de l'an 2008 sur cette Terre est une période qui exigera, vous le ressentirez dans l'énergie, que tout soit bien aligné, structuré. Bien qu'inspiré subtilement, que les Êtres puissent entrer dans leur voie réelle. Tout comme si nous vous disions : Est venu le moment que vous choisissiez une carrière! Est venu le moment que vous choisissiez vraiment d'entrer dans votre vie, quel que soit votre âge, du moins l'âge de cette incarnation. Entrez dans votre vie.

 

Alors, de façon plus précise, entrer dans sa propre vie signifie d'abord répondre à la pulsion du principe masculin. Répondre à cette pulsion signifie d'abord être présent. Être présent dans le corps, être bien enraciné, être bien présent dans la matière, ressentir son corps et être présent aussi à la dimension subtile. Chacun de vous ressent les vibrations, les énergies subtiles qui vous entourent. Vous avez des inspirations, des sensations, des intuitions. Être présent signifie accueillir, recevoir ce que vos sens extérieurs et ce que vos sens intérieurs vous transmettent. Être présent.

 

Puis, choisir des moments de ressourcement. Sans ressourcement, il ne peut y avoir de véritable mouvement créateur orienté en équilibre. Le ressourcement, cela signifie des moments d'accueil, d'accueil de la connaissance, d'accueil de la nourriture. La connaissance intellectuelle, certes, la connaissance vibratoire, la connaissance subtile. Des moments de ressourcement méditatifs, contemplatifs, des observations. Que l'Être puisse être disponible à se ressourcer.

 

Imaginez-vous que vous êtes un peintre et que vous avez une forte pulsion pour peindre. Vous avez envie de peindre. Vous allez peindre quoi? Peut-être vos insatisfactions, peut-être vos douleurs, vos tristesses, ou quelquefois vos passages. Vous allez peindre ce que vous portez intérieurement, n'est-il point? Après un moment de quelques heures, de quelques jours ou de quelques vies, après avoir peint ce que vous portez intérieurement, vous aurez envie de vous ressourcer. Vous déposerez vos pinceaux et vous irez dans la vie. Vous irez peut-être dans les marchés. Vous irez dans les villages. Vous irez peut-être dans la nature. Éventuellement, vous vous poserez pour vous inspirer de la vie qui vous entoure, accueillir par vos sens extérieurs, mais aussi par vos sens intérieurs, les vibrations de tout ce qui vous entoure. Vous allez observer, vous allez contempler, vous allez méditer, vous allez vous laisser inspirer, vous allez vous laisser ressourcer. Vous allez inspirer.

 

Puis, inévitablement, lorsque vous serez ressourcé, vous aurez envie de peindre ce qui vous habite maintenant. N'est-ce point là naturel? Encore une fois, inspiration/expiration. Alors, le principe masculin, cela signifie que vous allez choisir concrètement - non pas de ci de là, une fois chaque année, peut-être le dernier jour de l'année! - de vous laisser inspirer, de définir vos voeux. Non point. Chaque jour. Vous n'allez pas être là dans le ressourcement une fois chaque année. Vous n'allez pas inspirer une seule fois pour expirer durant toute l'année, n'est-il point? Vous allez inspirer chaque jour. Concrètement, vous allez choisir des moments chaque jour, des courts moments, des longs moments. Vous allez les adapter à votre vie quotidienne. Vous pourriez bien être souple dans ces moments, afin de ne pas créer des justificatifs d'éviter ces moments. Pourquoi les Êtres ont-ils peur de ces moments, croyez-vous? Nous pourrions - mais nous ne le ferons pas - ici vous bousculer en vous disant : Combien de temps chaque jour accordez-vous à ressentir ce qui vibre en vous, ce qui vous inspire?

 

Ne répondez pas! Nous ne posons point la question. Combien de temps chaque jour accordez-vous à poser votre attention à ressentir ce qui vous inspire, vos rêves, ce qui est pour vous merveilleux, stimulant, éventuellement satisfaisant? Combien de temps chaque jour accordez-vous à rêver de ce qui vous stimule? Combien de temps chaque jour accordez-vous à vos difficultés, vos préoccupations?

 

Il ne s'agit point là d'occulter, de faire fi, de nier tous les éléments de votre vie quotidienne qui vous causent des tracas, des soucis. Il s'agit simplement de vous accorder aussi des moments pour être en relation avec ce qui crée en vous une vibration, une stimulation, une inspiration, un état de joie. Cela est naturel, n'est-il point? Alors, si cela est naturel, pourquoi l'Être n'inspire pas davantage?

 

Parce qu'il a peur. Parce qu'il craint, dans ces moments de sensation de lui-même, de retrouver le Maître en lui, de retrouver en lui-même ce qui l'inspire et de se rendre compte qu'il n'a pas répondu dans sa vie à ce qui l'inspire, qu'il n'a pas créé sa vie en relation avec ce qu'il est. Il a peur de ressentir encore plus d'insatisfaction en se rendant compte de l'écart entre ce qui vibre en lui et ce qui existe dans sa vie. Alors, il évite ces moments d'intériorisation. Or, à les éviter, il continue de nourrir ce qui ne le fait pas vibrer et ce qui le détruit pas à pas, peu à peu. Et lorsque nous vous disons « Voilà une année nouvelle pour modifier l'alignement, pour que l'alignement de votre vie soit celui du Maître intérieur, soit celui qui est réel et qui favorisera la guérison », il vous faudra aller vers ces moments de ressourcement. Sans ces moments, l'Être est à la dérive. Pourquoi? Parce que, de ces moments de ressourcement - non pas des moments d'analyse ou de réflexion - où il accueille, de là surgiront en lui des sensations, des pensées, des inspirations.

 

Lorsque l'Être se ressource, lorsque vous observez, vous contemplez un merveilleux paysage - le soleil qui se couche sur la mer - vous sentez une inspiration. L'énergie en vous s'éveille. Vous ressentez l'envie de vivre, l'envie d'être vous-même. Alors, des inspirations jaillissent, et là, vous pourrez nommer des idéaux. Quels sont vos idéaux réels?

 

Les idéaux n'ont pas à être réalisés durant la vie. Les idéaux, ce sont des phares qui, à l'horizon, orientent vos pas. Des inspirations, des idéaux qui font en sorte que l'Être pourra retrouver ce qui, pour lui, fait sens. Le ressourcement - des périodes d'écoute de soi - crée cela. Des inspirations plus nettes, des idéaux plus lumineux, des sensations, des constatations de ce qui fait réellement sens.

 

Et, bien sûr - bien sûr - cela peut faire en sorte que vous découvriez que certains éléments de votre vie ne font pas sens. Chaque douleur, chaque inconfort, chaque malaise, chaque déséquilibre, physique, émotionnel ou mental, est l'expression d'un élément qui n'est pas en équilibre ou qui ne fait pas sens. Alors, peut-être y en a-t-il un chez vous, ou certainement chez votre voisin. Et, là, vous pourrez répondre, répondre à ces fortes énergies qui poussent pour que vous soyez dans l'action. Lorsque nous vous disons «C'est une période de concrétisation», vous comprendrez que vous ne pourrez pas être dans la réflexion. Vous ne pourrez pas être non plus simplement dans l'inspiration, car vous serez rapidement dans une sensation de lourdeur, si vous n'êtes pas en marche. Et, là, vous pouvez entrer dans l'action.

 

L'action, qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que vous ajoutez dans votre vie des expressions, des créations qui répondent à ce que vous êtes réellement.

 

Lorsque nous disons «pulsion de vie», nous entendons mandat d'incarnation. Pourquoi êtes-vous venu sur cette Terre? Vous êtes de la famille des enseignants? Vous sentez que votre pulsion est de transmettre? Alors, cela signifie que vous êtes peut-être un enseignant plus traditionnel. Vous êtes peut-être un éclaireur. Vous êtes peut-être un journaliste, et il y a une partie de vous centrale qui veut transmettre, par la voix, par l'écriture, par le geste, par le mouvement. Vous êtes d'une famille d'artistes? Cela signifie qu'il y a en vous, au coeur de votre Être, une pulsion puissante qui veut que vous puissiez créer de façon artistique, c'est-à-dire une manifestation concrète qui n'a pas d'autre utilité que celle la plus importante : de favoriser l'harmonie sur cette Terre. La création artistique a une utilité réelle: l'harmonisation.

 

Le mandat d'incarnation est en soi l'expression de ce que vous êtes venu exprimer, ce que vous êtes venu faire. Si vous ne savez pas à quelle famille d'Âmes vous appartenez, cela n'a pas d'importance. Ce qui est important, c'est ce que vous avez profondément envie d'être et de faire. Vous voulez construire des demeures qui soient vraiment en équilibre de la nature et de l'Être humain depuis le début de votre vie? Vous êtes un constructeur. Il vous faille répondre à cela. Si ce n'est pas votre métier, votre profession, il faille que dans l'alignement de cette période, vous puissiez inscrire des actions qui répondent à cela. C'est imminent, chères Âmes.

 

Lorsque nous vous disons «période d'alignement», d'abord, vous le sentirez. Vous sentirez s'animer avec beaucoup plus d'intensité ce que vous êtes venu faire, et vous sentirez aussi avec plus d'intensité qu'il faille le faire! Alors, bien sûr, dans votre sagesse, vous ne serez pas dans l'attente, mais vous ne serez pas non plus dans l'urgence. Vous serez dans un mouvement équilibré, progressif. Vous n'allez pas détruire toute votre vie pour aller maintenant construire des maisons. Vous irez progressivement ajouter à votre vie ce qui répond à votre mandat d'incarnation.

 

Mais là, de façon concrète, alors il y a donc une période de choix qui se présente là, maintenant, en ce début d'année. Choisir ce que vous allez laisser émerger. Choisir de reconnaître et de ressentir la partie lumineuse de votre Être, le Maître en vous-même, et choisir de l'écouter. On ne vous dit pas « Écoutez-nous ». Ne nous écoutez pas! Écoutez le Maître en vous. C'est lui qui vous guide vers la guérison. Qu'est-ce que la guérison? Certains Êtres, vous avez pu observer, ont des malaises physiques ou psychiques. Qu'est-ce que la guérison réelle? La guérison, c'est d'abord l'autorisation de retrouver une paix intérieure. Qu'est-ce qu'une paix intérieure? C'est la réduction de l'écart entre ce que vous êtes, ce que vous faites et ce que vous êtes réellement et ce que vous avez à faire.

 

Retrouver la paix, cela signifie répondre à ce qui vous stimule profondément. Sinon, vous êtes en conflit. Commencez à répondre et vous sentirez dès maintenant la paix. Voilà qui est merveilleux, n'est-il point? Ce n'est pas le résultat de votre action qui crée la paix, c'est le mouvement créateur qui est en résonance avec vous qui crée la paix.

 

Puis, dans la guérison, il y a la joie. Comment est obtenue la joie? Non pas la joie qui est éphémère, superficielle et qui provient d'objets ou de présences. La joie profonde. Comment vos cellules vibrent-elles de joie, croyez-vous? Lorsque vous êtes vous-même. Attention, non pas vous-même dans vos caprices, vos désirs. Lorsque vous êtes vous-même. Lorsque vous êtes et vous créez en accord avec ce que vous êtes.

 

Vous avez retrouvé la paix en débutant et vous trouverez la joie dans la création. Vous êtes un constructeur? Alors, vous allez créer et vous allez trouver la joie. Vous êtes un artiste? Vous allez trouver la joie dans l'art. Vous êtes un soignant? Que vous soyez un médecin, une infirmière ou un ambulancier, vous trouverez la joie lorsque vous participez à offrir des soins, parce que cela est inscrit dans vos cellules.

 

La guérison a comme assises la paix et la joie. Ni plus ni moins. Et à partir de ce mouvement pour retrouver la paix et la joie, que votre intention s'unisse à une volonté profonde de guérir, une volonté qui est au-delà de ce qui vous entoure. Ne vous laissez point influencer par votre environnement quant à une impossibilité de guérir ou quant à l'image que votre environnement vous transmet et qui perpétue votre personnage ancien. Soyez dans la volonté, dans la détermination de guérir. Puis, portez une conviction de qui vous êtes.

 

Qui êtes-vous?!! Sans la conviction, il n'y a pas de guérison. Conviction de qui vous êtes. Non pas la conviction comme une pensée magique que tout va se guérir de par miracle. Il n'y a qu'un seul miracle : celui de la reconnaissance de qui vous êtes. Et qui êtes-vous? Vous êtes un Être de lumière, une Âme, un Esprit, un Être incarné qui a une pulsion de vie. Soyez convaincu que vous avez la capacité de vivre et de vivre dans une santé totale.

 

Et, à cette volonté, à cette conviction, votre intention vous permet d'imaginer toutes vos cellules vibrantes et dansantes. Vos cellules portent en elles l'intelligence universelle, qui se manifeste dans le cerveau, et celui-ci est dans chacune de vos cellules, et cette intelligence fait en sorte que chaque cellule peut participer à la régénérescence, à la reconstruction cellulaire. Votre corps s'est déjà construit, pour le moins une fois, il peut se reconstruire.

 

Alors, soyez en communication, en communion avec vos cellules. Visualisez vos cellules. Voyez-les vibrantes, vivantes, dansantes, émanant de la lumière. Voyez-les se régénérer, se reconstruire, jour après jour. De tout le temps que vous accordez à réfléchir à une situation problématique, allez puiser un moment pour être en communication avec vos cellules, afin de leur transmettre votre profonde envie d'être en santé, votre conviction totale que vous avez le droit de l'être, et votre intention de transformer physiquement et psychiquement votre corps.

 

Pourquoi? Pourquoi transformer? Il faille qu'il y ait une raison à cette intention, n'est-il point? Afin de mieux répondre à qui vous êtes. Tout est logique. C'est une structure logique. Si vous voulez guérir simplement pour sentir moins de douleurs, voilà déjà une raison intéressante! Toutefois, si, en sentant moins de douleur, vous ne permettez pas une véritable implication et des transformations concrètes, pourquoi y aurait-il une dissolution de la source des douleurs? La source des douleurs est la non-réponse, la non-reconnaissance de qui vous êtes. Alors, votre intention est celle de la régénérescence cellulaire. Imaginez, voyez, parlez à vos cellules dans la joie, dans la paix, et portez en vous aussi une vision de ce que vous transformerez, ce que vous exprimerez de plus lorsque vous serez guéri, de telle sorte que votre intention soit plus forte et que tout votre Être puisse y répondre.

 

Alors, lorsque nous vous parlons d'alignement pour l'an terrestre 2008, nous vous parlons de ressentir votre mandat d'incarnation et donner place physiquement à son expression, aller vers une véritable guérison du corps. Il vous faille être dans le don. Le don, c'est d'abord le don à vous-même. C'est ce dont nous vous entretenons, depuis quelques minutes. Vous donner à vous-même. Non seulement un moment pour ressentir qui vous êtes, mais vous donner à vous-même le présent d'être vous-même. Puis, par la suite, donner autour de vous.

 

Souvent, les Êtres cherchent à recevoir : recevoir des Maîtres, recevoir du ciel, recevoir de Dieu la bénédiction, la guérison. Vous l'avez déjà reçue! Même si vous demandez et vous demandez et vous demandez, c'est tout comme si vous demandiez de l'eau sur votre passage et on vous a donné une source. Alors, cessez de demander de l'eau. La source est là, devant vous. Vous n'avez qu'à puiser à la source. N'y allez pas timidement; plongez dans la source. N'ayez pas peur de la contaminer! Puisez avec tout votre amour dans la source.

 

Ne demandez pas à Dieu, ne demandez pas aux Guides, aux Maîtres de lumière; offrez-leur. Offrez-leur votre collaboration pour votre guérison; offrez-leur votre collaboration pour votre joie. Puis, offrez-leur votre collaboration pour changer ce monde. Que pouvez-vous faire pour changer ce monde, sinon vous changer vous-même?

 

Alors, si nous avions une seule pensée à vous proposer comme élément de réflexion, en ce début d'année, nous vous dirions : Quel est votre don? Qu'allez-vous offrir à la vie, concrètement? Nous voulons bien que vous répondiez « offrir l'amour », et nous vous proposons que vous définissiez un peu plus ce que signifie « offrir l'amour ». Offrir à la vie, c'est d'abord vous offrir à vous-même et puis offrir, par votre déploiement, la partie la plus lumineuse de votre Être. Le Maître en vous qui émerge, c'est le Maître qui s'offre et qui offre à tout ce qui l'entoure. Comment pourrions-nous vous dire concrètement de déployer vos dons, vos qualités concrètement maintenant, sans plus attendre, car l'attente fera en sorte que vous aurez de la difficulté à vivre sur cette Terre.

 

D'autre part, nous vous invitons à vous unir davantage aux éléments de la nature. Si vous reconnaissez votre capacité de vous guérir, il faille aussi reconnaître votre capacité de vous unir aux éléments de la nature, particulièrement à la Terre, aux animaux, à l'eau et à l'air, qui sont souffrants. La lumière circule. Accueillez-la, ressourcez-vous de la lumière, et collaborez.

 

Que pouvez-vous offrir, vous , pour que la Terre soit moins souffrante? Que pouvez-vous offrir pour que l'eau soit moins polluée? Vous êtes une source d'énergie. Lorsque votre intention est pure, claire, nette et amoureuse et qu'elle est orientée, alors vous participez à la transmutation, à la transformation. Alors, projetez votre intention amoureuse vers l'eau, vers la Terre, et faites en sorte que le geste qui suivra sera cohérent, conséquent, que votre geste avec la Terre sera aussi amoureux, aussi amoureux que votre intention.

 

Alors, dans votre don à vous-même et votre don à la vie, nous vous proposons qu'il y ait vraiment des éléments très concrets. Que ferez-vous, concrètement, pour la Terre, pour l'eau, pour l'air, pour les animaux? Pour les animaux vivants humains qui vous entourent? Pour vous-même? Que ferez-vous? Voilà comment vous contribuez à la paix de ce monde et à la transformation de ce monde, par des gestes concrets.

 

Maintenant, nous terminerons ce propos en vous transmettant que la renaissance - ou l'émergence du Maître - signifie aussi l'émergence de l'art. Nous vous avons dit précédemment «l'harmonie». L'harmonie est en soi une sensation de joie, de bien-être lorsque les différentes formes, les différents Êtres, les différentes structures, les différentes couleurs se rencontrent. Est harmonieux un son composé de différentes notes qui crée un bien-être, n'est-il point? Est harmonieux un mouvement, une danse qui crée un bien-être.

 

Alors, dans chaque Être humain, il y a un don de création artistique, c'est-à-dire une capacité de créer qui n'est pas à répondre à un besoin de performance, qui n'est pas un besoin de répondre à une utilité particulière. Que vous soyez utile, que vous créiez une chaise pour vous asseoir, bien sûr, qu'il en soit ainsi. Que pouvez-vous créer, durant l'année qui vienne, qui ne soit pas d'autre utilité que de l'harmonie? Un petit pas de danse, peut-être, un chant, une peinture, un jardin floral, un jardin de fleurs, une source? Qu'allez-vous créer dans ce monde qui vous permettra d'être uni aux éléments de la nature et de participer à l'harmonisation de cette Terre?

 

Plusieurs d'entre vous seront d'accord à ce que cette Terre est de moins en moins harmonieuse. Il faille bien que les Êtres puissent renverser ce mouvement. Alors, c'est votre don, votre qualité d'artiste, quel qu'il soit, simple ou dans la magnificence, qui a aussi à s'extérioriser sans qu'il n'y ait de comparaison ou de recherche de performance.

 

Nous vous dirons ce que nous avons déjà transmis : La renaissance sur cette Terre débute par l'autorisation que s'offre chaque Être de créer l'harmonie, de créer de façon artistique. La renaissance favorisera la paix, lorsque les Êtres auront accordé plus d'attention aux arts qu'ils n'en accordent à la guerre. Que les Êtres accordent plus d'attention à harmoniser cette Terre, et cette Terre commence par votre jardin intérieur, par votre demeure, qu'il en accorde à se confronter.

 

Cela fait sens, n'est-il point? Alors, qu'est-ce qui fait sens pour vous?

 

Nous vous proposons que vous utilisiez les sept prochains jours pour laisser émerger du plus profond de votre Être des idéaux, des visions claires, des phares, que vous laissiez émerger du plus profond de votre Être qu'est-ce qui fait sens dans votre vie pour aller vers ces idéaux, sans avoir à tous les réaliser, et par la suite aller vers une mise en place. Utilisez les sept prochains jours pour aller retrouver ce qui fait sens pour harmoniser, retrouver une paix intérieure, vous retrouver vous-même. Par la suite, faites en sorte de guérir votre corps, votre psyché. Les conditions de vie sur cette Terre solliciteront des Êtres qui savent se guérir, dans la paix et la joie.

 

Chères Âmes, ne sous-estimez point la puissance énergétique de votre Être. Énergétiquement, vous la ressentirez. Scientifiquement, elle vous sera prouvée. La nature vous invitera à ce qu'elle s'éveille, et les Êtres humains ressentiront tous que le moment est venu à l'action. Alors, impliquez-vous en laissant émerger le Maître.

 

 

Chères Âmes, Maîtres et Disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

 

 

Les Énergies du Maître Saint-Germain
Le 31 décembre 2007

lineaHorizontal-560

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance (www.rayonviolet.com) et ces quelques lignes. Merci

 

© 2009 Pierre Lessard, 2033 Montée du Cheval Ailé, Sainte-Lucie des Laurentides
Québec, Canada, J8C 3A1
- Tél. Amérique : 1-514-990-8507 Tél. Europe : 33 (0)5 34 36 68 32