• Rayon Violet

Message du Maître Saint-Germain

 

 

Message de paix du Nouvel An 2005

La justesse et la réassociation des Êtres

 

Entretien avec les Énergies du Maître Saint-Germain

 

Le 31 décembre 2004
Montréal (Québec)

 

Maître et Disciple de vous-même, accueillez notre Amour. S’il vous sied, derrière vos yeux clos, respirez consciemment. Inspirez la Lumière, inspirez la Connaissance, inspirez l’Énergie jusqu’au plus profond de vos entrailles, sans effort. Puis, à l’expiration, abandonnez vos tensions, abandonnez vos préoccupations, abandonnez vos résistances. Détendez-vous. Décontractez-vous. Inspirez le souffle cosmique dans la conscience que ce souffle porte la vibration de toutes les formes de vie de l’Univers. Que ce souffle cosmique s’imprègne à l’intérieur de vous, éveillant ainsi en chacune de vos cellules la Connaissance, stimulant leur vibration.

 

Expirez dans la conscience que le souffle que vous émettez porte votre essence, votre vibration, votre couleur, la Connaissance qui vibre à l’intérieur de vous, partageant ainsi votre vibration à toutes les formes de vie de cet Univers. Respirez ainsi consciemment dans la conscience que la respiration est en soi un acte sacré de communion avec la vie, la vie à l’intérieur de vous, la vie autour de vous sur cette Terre comme dans tout l’Univers.

 

Lorsque vous respirez ainsi consciemment, vous entrez dans cet espace d’intimité, seul espace à partir duquel l’Être peut s’exprimer et se réaliser, un espace de vérité. Sans vous laisser distraire, allez, goûtez, ressentez cet espace intérieur dans lequel le calme et la paix émergent peu à peu, en un instant, lorsque vous permettez, lorsque vous autorisez cet abandon de préoccupations, lorsque vous vous abandonnez comme si plus rien n’avait d’importance que votre Être lumineux, lorsque vous ne permettez plus à ce que votre mental contrôle votre pensée ou que votre corps n’assaille votre Esprit.

 

Alors, la paix qui existe à l’intérieur de vous peut émerger en un instant, l’espace intérieur s’amplifie et les frontières peuvent se dissoudre de telle sorte que vous goûtiez l’Univers en vous comme autour de vous. C’est l’infinité qui se manifeste. Permettez cet instant, permettez cette sensation, car ce n’est qu’à partir de cet espace et de cette sensation que vous pourrez transformer votre existence sur cette Terre, que vous pourrez collaborer à une véritable transformation de l’humanité et de l’Univers. C’est à partir de cet espace ressenti que vous pouvez percer l’illusion de la vie qui vous entoure.

 

Vous n’avez plus qu’à vibrer, à ressentir votre Être voguer dans cet Univers sans fin. Retrouvez la sensation de l’immortalité, de l’infinité, de la toute-puissance, pour un instant. Sachez retrouver ces sensations. Ce sont ces sensations, ces connaissances, ces lumières qui ont permis votre incarnation, et ce sont elles qui permettront votre expansion, votre ouverture, votre ascension.

 

La paix existe en chaque Être humain. Souvent voilée, occultée comme vibration, elle existe tout de même, car si la paix n’existait point, vous ne pourriez être présent sur cette Terre. Car cette paix s’unit à la pulsion de vie, à la pulsion d’existence pour permettre à votre Être de se déployer, de croître dans cette incarnation.

 

Tout Être humain qui porte en lui cette intention de collaborer à la pacification de cette humanité ressentira en lui la justesse, la nécessité de s’unir à cette sensation de paix à l’intérieur de lui, sachant qu’il ne peut produire, créer, manifester, influencer, stimuler autour de lui de façon concrète ce qu’il ne permet pas à l’intérieur de lui.

 

En ces termes, nous entendons qu’aucun Être humain ne peut, de façon concrète et réelle, participer à la paix de ce monde s’il ne choisit point de créer l’espace en lui pour que la paix émerge des profondeurs de son Être. Cette création d’espace, cette autorisation de vivre est essentielle à chaque instant. Si les rencontres des Êtres en un instant ou en un événement sont intéressantes, stimulantes, propulsantes – direz-vous – elles n’ont guère de puissance si elles n’influencent pas les Êtres à choisir à chaque instant de leur vie l’expression de la paix en eux.

 

Il est illusoire de croire que les Êtres peuvent se rencontrer en un événement et transformer ce monde. Toutefois, il est juste de ressentir qu’en une rencontre, un Être peut s’éveiller à sa propre vibration et ressentir cette pulsion qui le guide à chaque instant à vibrer dans la paix et à manifester cette paix autour de lui. Ainsi, si, ensemble, nous pouvons nous réjouir et célébrer la réunion des Êtres et les intentions de paix dans ce monde, ce qui est réellement important est qu’après la réunion, la pulsion soit si forte, si puissante que chacun des Êtres, dans ses pensées, ses paroles, ses gestes, ses actions, exprime cette paix. Sinon, c’est illusoire et inconséquent.

 

La Terre est un plan de conscience de la troisième dimension qui accueille les Êtres dans un corps dans la matière. C’est un plan de socialisation, c’est-à-dire un plan où les mes se rencontrent pour se stimuler mutuellement dans un mouvement créateur. Ce n’est pas un plan où les Êtres vibrent dans l’indifférence et l’indépendance.

 

Ainsi, réunissez-vous pour célébrer la paix en vous qui est réelle et manifeste pour stimuler cette intention de manifester cette paix dans votre vie concrètement, jour après jour, dans toutes vos relations de telle sorte que vos célébrations soient aussi celles de la paix en devenir dans cette humanité parce qu’il y a un mouvement conscient, cohérent et concret quotidiennement. Sinon, ces célébrations seraient-elles associées à une rencontre pour que les Êtres aient bonne conscience d’une collaboration planétaire? N’y a-t-il pas un piège à proclamer le désir d’une paix dans ce monde ouvertement, puis se retourner pour manifester son impuissance et s’abandonner dans la critique et l’opposition aux Êtres rencontrés dans chaque circonstance de la vie quotidienne?

 

Bien sûr, vous avez ressenti que la paix dans ce monde n’est pas associée à la fin d’une guerre terrible. Une telle guerre ne peut pas se terminer ainsi, par miracle, de telle sorte que tous les Êtres humains ressentent la paix venue. Si une guerre se termine, vous l’avez expérimenté, une autre semble commencer, puis une autre… des guerres de clans, des guerres fratricides, des guerres mondiales, voire même des guerres avec d’autres formes de vie ailleurs dans l’Univers. Car les Êtres humains sont à créer, non seulement des protections, mais des armes contre d’éventuels envahisseurs, pour l’instant invisibles.

 

Si souvent, nous vous rappelons que la paix dans le monde ne sera pas obtenue par des rencontres d’Êtres conscients qui projettent une vibration d’amour et de lumière envers les Êtres qui sont en guerre. Voilà qui vous étonne, peut-être. Si la moitié des Êtres humains sur cette Terre se réunissaient pour émaner de l’amour pour que les guerres se terminent, il y aurait tout de même des guerres… à moins que chacun de ces Êtres humains réunis choisisse que, dans sa vie personnelle et quotidienne, il n’y ait plus de guerres, il n’y ait plus de colères, il n’y ait plus de frustrations projetées vers des Êtres, vers une société, vers un clan, vers une collectivité, vers sa famille. Car les guerres sont le résultat des guerres personnelles.

 

Bien sûr que la réunion des Êtres favorise l’ouverture de l’Être à lui-même pour la guérison de sa propre guerre, la pacification de ses relations, et c’est pourquoi nous vous disons "Réunissez-vous et célébrez la paix". Célébrez la paix en vous, retrouvez la paix en vous pour qu’elle émane comme une lumière qui jaillit d’un faisceau. Alors, vous verrez qu’il n’y aura pas la nécessité que la moitié de la Terre se rencontre, car quelques bougies simplement sont nécessaires pour éclairer un large espace, n’est-il point?

 

Vous êtes actuellement à l’aube d’un Nouveau Monde, que nous avons nommé l’Âge d’Or de l’humanité, l’âge de paix de l’humanité. Durant le siècle dernier, les Êtres humains ont amené leur évolution scientifique et humaine à un carrefour au cœur duquel ils pouvaient choisir de tout détruire ou de s’unir. C’est ainsi que plusieurs Êtres perceptifs ou voyants vous auront transmis une troisième et dernière guerre mondiale détruisant cette Terre, ce qui n’a pas eu lieu et ce qui n’aura pas lieu car à ce rendez-vous, à ce carrefour, suffisamment d’Êtres conscients sur cette Terre, suffisamment de bougies dans cet espace terrestre, ont fait en sorte que toute l’humanité, même inconsciemment, s’est orientée vers cet âge de paix.

 

Cette orientation fut choisie et accompagnée par une accélération des rythmes vibratoires de l’atmosphère terrestre, mais aussi de l’énergie dans tout le système solaire et dans cette galaxie. Nous vous avons souvent transmis que la présence des rayons ultraviolets a intensifié le rythme vibratoire et provoqué les Êtres humains à s’inscrire dans des mouvements beaucoup plus intenses, dans des transformations beaucoup plus rapides.

 

Ce que vous constatez, ce que vous observez autour de vous dans vos sociétés, est un mal-fonctionnement, pour ne point dire un dysfonctionnement, de vos structures. Alors, nous vous disons "Réjouissez-vous, cessez de critiquer!" Ces structures, elles vous créent des insatisfactions, n’est-il point? Ces structures sociales, économiques et politiques, elles ont réussi à créer des contractions chez les Êtres humains, qui les ont créées!

 

Ces structures n’ont pas permis de résultats très éloquents quant à la joie profonde que chaque Être peut émaner. Alors, lorsque vous constatez que les structures semblent vouloir elles-mêmes se contracter pour se briser, et éventuellement se dissoudre, réjouissez-vous! Tout comme une demeure dont les constituantes font en sorte que l’air y est malsain, que l’eau y est polluée, peut être en dissolution, ne soyez pas peiné. Bien sûr, cette demeure ne vous habitera plus, mais de toute façon elle vous conduisait à votre perte, alors réjouissez-vous. Toutefois, sortez de la demeure avant que tout ne s’écroule sur vous.

 

Bien sûr que les systèmes mis en place vont s’écrouler. Célébrez cela. Il faille être en mouvement, toutefois, pour ne point qu’ils s’écroulent sur vous. Célébrez. Ces systèmes furent construits sur l’iniquité, la concurrence entre les Êtres, la comparaison, la discrimination. Alors, que tous les Êtres humains portent en eux une pulsion d’union, d’amour, d’association, voilà que les structures qui sont créées sur la division, l’opposition des Êtres, sont à s’écrouler, ne fonctionnent plus. Tout est parfait!

 

Une erreur de parcours qui aurait pu mener l’humanité à sa destruction mènera l’humanité à la destruction de l’erreur! Ne soyez pas dans la souffrance, ne soyez pas dans l’inquiétude, tout se passe très bien. Bien sûr, quelques petits désirs ici et là, quelques petits besoins insatisfaits associés à cette structure, et même induits par cette structure, auront à s’évanouir plutôt que s’épanouir. Mais il est à vous d’observer ces besoins qui ne peuvent plus être satisfaits, ces désirs qui ne semblent pas avoir de devenir comme étant plutôt des compensations à de véritables pulsions qui ne savaient trouver voie d’expression dans de telles avenues. Les Êtres humains de vos sociétés se sont créé une hiérarchie de désirs et de besoins afin de satisfaire ce qui ne pouvait être satisfait, pour suppléer, pour faire place ou pour remplacer ce profond élan d’union entre les hommes.

 

Alors, ne portez point un regard déprimé sur votre humanité. Élevez-vous un peu et observez comme tout va mal… et réjouissez-vous!

 

Si votre chaussure est mal adaptée à votre pied et qu’elle déforme votre jambe, crée des torsions dans votre colonne vertébrale, voilà une chaussure mal adaptée, n’est-il point? Si votre chaussure ne vous fait pas mal, c’est terrible car vous pourriez être ainsi pendant des années sans vous rendre compte que votre chaussure est la source de tous vos maux. Si votre chaussure vous fait mal, réjouissez-vous car vous choisirez bientôt de l’ôter de votre pied!

 

Vous pouvez l’ôter tout doucement, sans heurter votre pied et sans non plus la lancer sur le nez de vos voisins. Toutefois, enlevez votre chaussure! Même si vous demandez aux dieux, quel que soit votre dieu, de vous aider à guérir votre pied endolori par la chaussure faussée, rien ne se passe. Vous pouvez utiliser tous les moyens physiques – et même mystiques, métaphysiques – implorer toutes les religions et toutes leurs voies pour demander la guérison du pied, on vous dit "Enlevez votre chaussure!"

 

Ainsi, cette humanité ne peut que se diriger vers la paix, mais cette paix ne peut être créée selon les systèmes actuels. C’est impossible. C’est une hérésie. La voilà, l’hérésie! Il faille donc que les systèmes actuels puissent être dissous. Et quels sont-ils? Ce sont les systèmes politico-économiques et les systèmes religieux.

 

À la source des religions, tout ce que nous vous transmettons à chaque instant est présent, n’est-il point? Dans le développement des religions, il y a discrimination, division, dès les premiers pas d’expansion d’une religion. Pourquoi? Les religions s’opposent entre elles. Voilà une hérésie. Les hommes sont sur cette Terre pour s’unir. Les religions les divisent, créent des dieux qui sont eux-mêmes en concurrence, entre dieux de religions différentes et dans une hiérarchie de dieux dans une même religion.

 

La hiérarchie, cela signifie la supériorité, n’est-il point? Un supérieur, des inférieurs, cela signifie des divisions. Cela signifie la comparaison, la recherche de performance, la recherche de s’élever au-dessus de l’autre, cela signifie le conflit, la guerre. C’est simple. La guerre entre les dieux. La guerre entre les hommes. Alors, à la source de ces religions "Aimez-vous les uns les autres". Voilà qui est simple! Le reste est inutile.

 

Si les rituels guident l’Être à ressentir en lui l’amour, à ressentir en lui l’élan pour communiquer, pour communier, pour partager, pour créer, voilà des rituels puissants, magnifiques, amoureux, lumineux. Si les rituels entraînent l’Être à se présenter comme inférieur à un dieu supérieur, à se culpabiliser de ce qu’il ne comprend même point, voilà qui est inutile.

 

Alors, d’une part, nous vous disons que la paix dans ce monde est d’abord et avant tout la paix à l’intérieur de vous. Les relations lumineuses, amoureuses avec tous les Êtres humains, cela signifie d’abandonner vos frustrations, vos colères, vos projections contre les autres, d’abandonner vos attentes et vos dépendances pour ressentir votre pulsion créatrice, pour ressentir en vous comment vous participez à la création d’un monde.

 

Vous n’avez pas à porter sur vos épaules la transformation de tout ce monde, mais portez dans vos mains la création de votre vie sans attendre les bénéfices qui tardent à venir de l’extérieur. Cela signifie retrouver votre élan créateur. Cela signifie retrouver à l’intérieur de vous ce qui vous fait vibrer à partir d’un espace de paix.

 

Comment, vous, allez-vous défier la sensation d’impuissance à changer ce monde? C’est en ressentant votre puissance à créer. Quelle que soit l’intensité, l’envergure, l’amplitude de votre création, créez à travers des mots, à travers des objets, des vibrations. Non pas pour plaire à l’un ou plaire à l’autre car, à tenter de plaire, vous ne réussissez qu’à vous déplaire. Allez ressentir ce qui vous fait vibrer, et exprimez-le. Non pas pour satisfaire votre mère ou votre partenaire, car vos partenaires auront aussi relâché leurs attentes envers vous pour ressentir leurs propres pulsions, et les Êtres se stimuleront en ressentant la vibration de chaque Être dans leur mouvement originel.

 

Allez vers votre création. En paix avec vous-même, en paix avec les autres, allez dans votre mouvement créateur, et voyez comment les Êtres se réjouissent, comment les Êtres n’ont plus besoin de vous. Lorsque des Êtres ont besoin de vous, constatez qu’il y a encore sur cette Terre la souffrance, la contraction. Que les Êtres n’aient plus besoin de personne, mais qu’au contraire ils se réunissent pour la joie de la réunion, et non pas par besoin, par obligation.

 

Voilà le premier mouvement concret pour la paix. Plusieurs Êtres de vos sociétés préparent la retraite. Mais qu’est-ce que cette retraite? Vous vous retirez de quoi? Vous vous retirez de travaux, d’activités qui n’ont pas su vous stimuler profondément, pour aller vers une expression de vous qui vous fait vibrer, qui vous amène à exprimer qui vous êtes dans toutes ces dimensions et qui fait en sorte que vous vous réjouissez et votre joie émane de vous et éclaire les autres? Qu’il en soit ainsi. Soyez vigilant de ne pas vous retirer pour attendre ce dont vous avez le plus peur.

 

Vos sociétés sont bien nanties. Elles vous permettent différentes formes d’autonomie que d’autres sociétés de ce monde ne peuvent s’offrir. Alors, si vos mes, dans leur évolution, vous ont guidé dans ces contrées, utilisez ces privilèges que vous avez conçus, que vous avez créés. Utilisez-les. Vous êtes bien nanti, il y a de l’espace, vous n’êtes pas, à chaque instant, à tenter de sauver votre peau en cherchant votre eau et votre air? Alors, cessez de les polluer et utilisez cet espace pour créer et participer à l’unification avec les autres.

 

Autrement dit, utilisez vos vies consciemment. Ne soyez pas dans l’attente. Ne vous retirez de rien, au contraire! Si les moments de retraite semblent se présenter, entrez dans la vie consciente, entrez dans la vie active, entrez encore plus intensément dans votre vie, et les Êtres autour de vous auront tous envie de la retraite prématurée. Si, la retraite, c’est l’entrée dans une vie consciente et active créatrice permettant le déploiement véritable de l’Être, alors retirez-vous tous!

 

N’ayez point crainte de l’anarchie, car si le boulanger se retire, il y aura certainement un Être sur cette Terre dont l’inspiration sera de faire boulange, n’est-il point? Si le menuisier se retire pour aller vers la peinture, il y aura sûrement un Être sur cette Terre qui se retirera d’un autre métier pour aller menuisier. Ce n’est pas l’anarchie qui se créera, au contraire! Une organisation beaucoup plus juste de ce monde.

 

Ainsi, la paix à l’intérieur de vous permet à la pulsion véritable de l’Être d’émerger. En d’autres termes, lorsque vous choisissez consciemment d’abandonner vos colères, vos frustrations, vos projections de critiques envers les autres et envers la société et de pacifier, que reste-t-il? Tout. Puisque vous avez abandonné toute l’illusion, il reste tout, tout votre Être. Au-delà de la colère, de la frustration, de la critique, il reste l’Être avec toutes ses qualités, tous ses dons, toute sa puissance, toute sa pulsion et, là, il ne reste plus qu’à l’entendre, l’écouter, la manifester.

 

Bien sûr, au-delà de la critique, il faille vous exprimer. Il faille vous exprimer avec justesse. Ce qui fut construit a été construit par vous et vos ancêtres. Vous l’honorez. Maintenant, cela ne convient plus? Alors, comme toutes choses, le mouvement de transformation représente le mouvement de l’Univers. En ces termes, nous entendons de cesser de critiquer ce qui fut construit. Même si cela a entraîné la contraction des Êtres et des sociétés, cessez de critiquez. Entrevoyez la transformation, et exprimez-vous. Transmettez que ce qui est présent ne vous convient plus, exprimez ce qui est convenable.

 

Donc, sur un plan plus global, universel, bien sûr que les religions auront à se transformer, car elles sont, depuis presque leur début, des agents de désunion des Êtres envers eux-mêmes et avec les autres. Non pas depuis le début! Presque le début. Alors, que les religions s’unissent entre elles, ou qu’elles cèdent la place à l’Être qui émerge véritablement.

 

Qu’elles s’unissent entre elles et qu’elles proclament le dieu dans l’Énergie. Qu’elles proclament, comme elles l’ont toujours fait, le Dieu tout-puissant omniprésent? Certes, c’est l’Énergie. Tout-puissant, omniprésent dans chaque chose, dans chaque Être, dans chaque espace, la Lumière, la Connaissance, l’Énergie en mouvement, qui est présent en chaque Être et qui stimule une pulsion telle que chaque Être humain recherche l’ultime expression de lui-même dans l’Univers.

 

Voilà, une religion universelle, cosmique, qui proclame l’union de l’Être à lui-même et l’union de tous les Êtres, de la même façon que les systèmes politiques se réunissent en un élément de coordination universelle, cosmique afin de favoriser, simplifier, organiser les transformations de tous les systèmes. Tout est à se transformer. Non pas parce que nous le souhaitons, mais simplement parce que tout ce qui est conçu va à l’encontre de la paix. Et, comme les Êtres comme vous sur cette Terre sont de plus en plus consciemment unis à leur paix intérieure, les transformations sont imminentes.

 

Nous vous avons dit "Vous êtes à l’aube des grandes transformations de ce monde. N’ayez crainte." Car si vous êtes dans la crainte, alors il se construira des systèmes de protection, et ceux-ci opposent les Êtres, discriminent. Ce sont des systèmes d’union que les Êtres ont à mettre en place, et ces systèmes d’union sont associés à la rencontre des Êtres qui sont dans de mêmes inspirations. Lorsque le menuisier se retire de la menuiserie pour aller boulanger, alors il pourra se réunir avec l’avocat qui aura délaissé le droit pour la boulange et, ensemble, se stimuler, se réjouir et célébrer la création du pain.

 

Autrement dit, que les Êtres puissent se réunir dans ces cellules, non point indépendantes, indifférentes aux autres cellules, mais au contraire ouvertes, en communication et en relation. Que les Êtres puissent ressentir vraiment quels sont leurs dons, leurs élans, leurs qualités, et s’unir aux autres Êtres qui ont les même aspirations, inspirations, pour participer à une grande création : celle d’une grande cathédrale où les maçons qui aiment la maçonnerie s’unissent, où les architectes qui aiment l’architecture s’unissent.

 

Tout est si simple. Il faille bien sûr que chaque Être réalise que la peur en lui fait en sorte qu’il résiste à lui-même. Il faille aussi que vous conscientisiez que la peur faisant en sorte qu’il y ait résistance au mouvement naturel et réel crée la contraction, la maladie chez l’Être humain individuellement et crée la contraction sur cette Terre. Ainsi, les mouvements naturels comme ceux que vous avez connus sont des mouvements de contraction : contraction de la Terre créée par un ensemble de contractions, de peurs de l’humanité.

 

Bien sûr, les grands mouvements naturels se présentent eux aussi stimulés par les changements de rythme vibratoire dans l’atmosphère et dans le système solaire. La Terre, de son centre, vibre. Elle veut se transformer. La Terre est actuellement à changer d’axe. Nous vous l’avons transmis déjà : changement d’axe et réchauffement important de la Terre. Cela signifie le mouvement des eaux, par les glaciers qui vont se liquéfier, mais aussi par le mouvement des océans, comme vous avez connus, provoqués par de grands mouvements énergétiques. Les derniers furent associés à la Pleine Lune, et d’autres se présenteront.

 

N’ayez crainte. Soyez simplement conscient que ces mouvements aussi collaborent à la transformation de la vie sur cette Terre. La conscience globale signifie que, bien sûr il y a des changements de la nature. Nous vous avons invités à faire en sorte que vos demeures soient plutôt en élévation qu’au niveau de la mer. Depuis plusieurs années terrestres, nous vous le transmettons : "Élevez vos demeures". Non pas dans la peur! Élevez vos demeures et soyez dans l’intention de changer la relation entre les demeures, et surtout entre les Êtres qui y demeurent! Car si vous êtes dans la peur et que vous cherchez à vous protéger, vous ne faites que créer de nouvelles contractions. Souvent, lorsque nous vous transmettons des mouvements imminents et ce que cela peut éveiller, soulever en vous, vous n’entretenez en vous que la peur de ce qui est imminent, plutôt que de nourrir ce que cela peut éveiller pour rencontrer la vie sous des angles différents, des perspectives différentes.

 

Ainsi, si, individuellement, c’est la paix intérieure qui va permettre la paix dans ce monde et les changements profonds, c’est aussi cette paix intérieure qui entraînera les Êtres vers une nouvelle forme d’expression d’eux-mêmes beaucoup plus juste. Elle entraînera des changements dans ces structures, sous des formes de cellules : des Êtres qui se rassemblent, non pas sous des formes hiérarchiques, mais en rassemblant leurs pulsions, leurs qualités, leurs dons pour collaborer à une création, une grande création collective avec bien sûr, un gouvernement universel, cosmique, qui coordonne les communications entre ces cellules. Ce n’est pas en ce jour que nous avons à élaborer toutes les structures pour vous. Nous l’avons déjà, en partie, transmis, et nous le ferons à de nombreuses reprises durant cette année. Car l’année qui s’offre à vous - qui est, en fait, une période de 13 mois amorcée il y a quelques semaines - est une période de réunification des Êtres, une période d’allégement.

 

Voilà qui vous étonnera, car tout autour de vous vous semblera vouloir présenter plus de lourdeur. Comme nous vous l’avons transmis, les systèmes s’alourdissement, se contractent, ne fonctionnent plus, semble-t-il. La Terre bouge. La nature semble vouloir déplacer les demeures. Changez votre regard. Cela semble être un alourdissement : voyez au contraire un grand mouvement de nettoyage. Vous savez, lorsque vous faites un nettoyage de votre demeure, durant les premiers moments, votre demeure semble sens dessus dessous, n’est-il pas?

 

Voilà comment nous observons la Terre, en ce moment, et l’humanité : sens dessus dessous. Le grand nettoyage est commencé. Bien sûr, lorsqu’un membre de votre famille pénètre dans la demeure au moment du grand nettoyage et qu’il s’assoit au milieu de la place, dans un laxisme évident, cela ralentit le mouvement. Vous souhaitez le balayer à l’extérieur!

 

Alors, ayez ces images en vous, car il en est ainsi de l’humanité. C’est une grande demeure et le nettoyage est commencé, un grand mouvement d’épuration. Il y a beaucoup d’Êtres qui quitteront cette Terre. Certains ont terminé leur karma, changent de dimension. Certains autres vivront ce passage comme une transition pour mieux revenir rapidement sur cette Terre. C’est ce que vous constaterez, de grands départs massifs. N’ayez crainte, car en portant la lumière, en étant dans cette énergie créatrice, vous êtes protégé par votre énergie. Ne cherchez pas la protection des dieux! Les dieux sont dans le mouvement de balayage.

 

Alors, si vous êtes dans la légèreté, vous savez, vous êtes comme une étoile qui, du balai, virevolte et puis retombe sur ses pieds. Ne cherchez pas à ce qu’un autre dieu s’incarne, car cela fut connu et, actuellement, il est déjà incarné… autour de vous, sous de multiples formes. En fait, il a pris six milliards de formes. Alors, ne l’attendez plus. Observez autour de vous, et voilà, qu’il en soit ainsi.

 

La période de la prière, des incantations d’un dieu extérieur, de l’attente d’un sauveur, c’est terminé. Ce fut une grande fête, vous savez, de deux millénaires. Vous entrez dans une autre ère. Nous vous taquinons, bien sûr. Toutefois, ce n’est plus l’attente. Nous vous disions, il y a de cela 12 mois : "À vous de jouer". Plusieurs ont utilisé cette période pour réévaluer leur jeu, retrouver ce qui, en eux, voulait jouer.

 

Ce n’est plus un moment de réflexion sur cette Terre. C’est un moment d’action, c’est un moment aussi d’allégement, c’est le moment d’émerger de l’océan des émotions. Cela signifie d’émerger de la contraction de la troisième dimension. La troisième dimension, c’est la dimension terrestre, matérielle. Vous y êtes, bien sûr, vous y serez et vous y reviendrez tant et aussi longtemps que vous ressentirez que cette Terre est pour vous une limite.

 

Émerger de l’océan des émotions, s’épanouir au-delà de la troisième dimension, cela signifie d’utiliser cette Terre comme lieu de déploiement, d’expression, tout en étant présent à toutes les dimensions de l’Univers. Durant cette année, durant ces 13 mois qui sont déjà amorcés, votre science va comprendre ce que signifie spirales d’énergie libre dans l’Univers et mouvements électromagnétiques de telle sorte que cette énergie sera utilisée pour faire fonctionner ce qui est nécessaire sur cette Terre. Ce sera le carburant premier. Ce sera utilisé aussi pour épurer les eaux, épurer l’air. Ce sera aussi utilisé pour se propulser dans toute la troisième dimension, c’est-à-dire vers les autres galaxies. Bien sûr, cette compréhension de l’énergie sera plus présente dans les 13 prochains mois. Les voyages intergalactiques, vous pouvez attendre quelques années encore!

 

Toutefois, cela signifie que, durant cette année, vous serez en contact avec d’autres formes de vie de façon beaucoup plus évidente. Comment allez-vous accueillir ces autres formes de vie de la troisième dimension, c’est-à-dire des dimensions matérielles? Avec des armes? Avec des boucliers de protection? Avec des missiles? Envoyez-leur plutôt des missives, des invitations à célébrer!

 

Pourquoi croyez-vous que les Êtres humains croient que les présences au-delà de cette Terre sont des ennemis? Il ne peut en être autrement parce que les Êtres ont l’impression que les autres Êtres humains sont leur ennemi. Alors, que pourrait être un Être d’ailleurs? Tout cela doit se transformer. La discrimination, le racisme, c’est de l’ignorance, de la distorsion. Élevez-vous pour la réunion des Êtres et, actuellement, c’est le mouvement des femmes qui doit entraîner l’union des hommes à dissoudre toutes formes de racisme.

 

Les frontières ont à se dissoudre. Mais qu’est-ce que ces histoires de ne point accueillir des Êtres sur votre territoire? Qui vous a donné ce territoire? Vous êtes sur la Terre comme tous les Êtres humains. Accueillez-les tous. Et si une terre semble moins abondante, alors invitez les Êtres sur la vôtre, plutôt que de les repousser dans la détresse. Voilà ce que nous entendons par être conscient et conséquent à chaque jour. Souhaiter la paix dans le monde, ce n’est pas que souhaiter que la guerre cesse pour que vos désirs, ici, soient plus facilement exaucés, mais plutôt ressentir l’amour pour tous les Êtres.

 

Alors, les formes de vie se présenteront à vous, et les formes de vie de d’autres plans ne sont pas agressives, ne sont pas vindicatives. Il y en a bien sûr qui, comme certains Êtres humains, portent la peur et le besoin de protection. Toutefois, il y en a davantage qui souhaitent l’union, la collaboration, la coopération. Alors, il faille aussi ouvrir cette Terre. La rencontre de l’énergie libre signifie le début d’une nouvelle humanité.

 

Nous invitons donc chaque Être à faire en sorte que ses dons, ses qualités soient utilisés au centre de sa vie. Qu’il retrouve, de façon progressive, sécurisante, leur utilisation, qu’il mette en place dans sa vie les différentes façons de se déployer dans ses dons avec légèreté. Dans ce sens, nous vous suggérons de comprendre qu’il ne sert à rien de fixer en vous un désir et de projeter votre énergie pour qu’il se réalise.

 

En d’autres termes, la fixation sur un désir ou un besoin, même dans toute votre lumière et votre énergie, ne sert point. Ne soyez pas dans l’attente d’une demeure plus abondante. N’utilisez pas votre énergie pour fixer ce qui devrait se passer dans votre vie. Utilisez plutôt toute votre énergie pour imaginer la multitude de façons dont vous pouvez utiliser vos talents. Ne soyez pas que dans une forme unique : "Voilà, il y a ce lieu qui devrait être ainsi, et je devrais faire ceci et cela". Qu’il y ait plutôt une multitude de formes en vous. Imaginez. Réjouissez-vous dans cet espace intérieur dans lequel vous vous sentez vibrer, vous vous sentez actif, et partagez-le aux Êtres autour de vous, et voyez comment vous allez manifester, attirer vers vous.

 

Soyez dans la justesse, car ce thème, nous vous le proposons pour cette année à venir : la justesse de l’Être. La justesse dans son propos, la justesse dans son intention, au-delà de la justice. Unissez-vous à la déesse de la justesse. La justesse, c’est l’expression libre de l’Être. Lorsque vous êtes dans une pensée, dans un geste, dans une action, est-ce en corrélation juste avec ce que vous portez comme vibration, comme élan, avec ce qui existe en vous comme pulsion

 

Est-ce que cela est vous? Cela est-il le résultat d’une frustration, d’une colère, d’une tristesse, d’une attente, d’une sensation d’impuissance, d’incapacité, d’injustice? Êtes-vous dans un mouvement de victime? Ou si cette pensée, ce geste, cette action sont l’expression d’une beauté intérieure, d’une joie, d’un dynamisme, d’une effervescence? Ce qui est juste pour l’Être, c’est qu’il soit dans son mouvement créateur, celui-ci étant lui-même guérisseur.

 

Si nous vous transmettons que ce monde est construit dans des structures qui sont illusoires et inappropriées, ce n’est point pour que vous y réagissiez et que vous alliez en guerre contre lui, mais plutôt pour que vous cessiez de le nourrir et que vous nourrissiez avec justesse ce qui est le plus pur, ce qui vous anime aussi en vous.

 

La justesse et l’association des Êtres. Voilà les thèmes. Nous vous convions à ce que vos paroles soient des paroles d’amour et de paix et que vos intentions soient des intentions justes et de réassociation. Lorsque vous êtes dans la justesse, à chaque instant – non pas, de ci de là, un moment de réflexion, d’intériorisation pour sentir si vous êtes juste – à chaque instant, comme un jeu, dites-vous intérieurement "Suis-je juste? Est-ce que mon propos, est-ce que mon pas, est-ce que ma pensée est vraiment l’expression de ce qui est beau, lumineux, pur, de ce qui est puissant à l’intérieur de moi ou est-ce la manifestation de mes peurs, de mes insécurités?" Et choisissez ce qui fait sens.

 

Lorsque vous êtes dans cette justesse, vous serez de plus en plus uni avec vous-même, de plus en plus réjoui de votre présence, de votre vibration, de moins en moins en attente des autres, mais de plus en plus attiré par les autres. Vous sentirez alors que vous pouvez vous unir, car lorsque l’on vous dit "Allez vers l’expression de vos dons, de vos talents, de vos qualités", ce n’est pas de façon indépendante. En d’autres termes, "Allez redécouvrir ce qui vous anime afin de partager le mouvement avec d’autres Êtres qui ont les mêmes animations". C’est donc une grande période de retrouvailles.

 

Certains l’auront ressenti, particulièrement depuis un mois. Pourquoi depuis un mois? Parce qu’il y a eu de grandes intensifications vibratoires qui font en sorte que les Êtres de même famille se retrouvent. Vous verrez, durant ces prochains mois, des retrouvailles d’Êtres, non pas pour concurrencer d’autres Êtres, mais plutôt pour servir un même mouvement commun. Lorsque nous vous disons "Les boulangers s’unissent pour faire la boulange pour leur propre plaisir, mais aussi pour nourrir la planète; lorsque les menuisiers s’unissent dans une inspiration parce qu’ils goûtent la véritable joie de leur création, c’est aussi pour le bonheur de ceux qui les entourent", alors que les Êtres se retrouvent.

 

Cela signifie que, lorsque vous abandonnez vos peurs, vous ressentirez de plus en plus ces relations d’âmes, ces relations complices, ces familles relationnelles d’mes se manifester concrètement. Vous sentirez de plus en plus des attractions, et faites en sorte qu’elles ne demeurent pas au niveau d’attractions, mais qu’elles se concrétisent. Délaissez les peurs des images et rencontrez vos Êtres.

 

Nous vous disions "Aimez-vous. Aimez-vous les uns les autres." L’Univers n’a pas dit "Aimez un Être". Même les religions n’ont pas dit "Aimez un Être". Ils ont dit "Aimez-vous les uns les autres. Par la suite, aimez un Être plus que les autres ", mais là, il s’agissait de la voix de l’homme. Aimez-vous. Permettez ces attractions qui favorisent l’expansion, la création, la légèreté, la beauté, l’harmonie. L’opposé de la guerre, c’est la paix; mais la paix, c’est l’union des Êtres. La guerre, c’est la division; la paix, c’est l’union.

 

Alors maintenant, après vous avoir transmis l’importance de la paix à l’intérieur de vous, de la paix relationnelle, après vous avoir transmis l’importance que vous puissiez aller vers l’expression juste de votre Être, après vous avoir transmis l’importance que vous vous délestiez des peurs et que vous proclamiez votre participation à l’avènement et la création d’un nouveau monde, à la dissolution de ces systèmes politico-économiques et religieux et à la création d’un monde uni, nous vous disons "Unissez-vous entre les Êtres pour créer". Vous allez retrouver une légèreté.

 

Rappelez-vous que ce qui a entraîné la création du monde actuel dans sa concurrence, dans sa comparaison, c’est aussi la peur de la solitude qui est unie à un besoin de reconnaissance de la nature de l’Être. Ainsi, lorsque vous saisissez que toute cette bifurcation qui entraîne les Êtres dans l’opposition vient de la peur, de l’insécurité, de la peur de ne plus exister, d’être seul, d’être désuni, alors vous saisissez bien que la voie réelle, c’est la voie d’union. Union du cœur, bien sûr, ouvrez votre cœur à tous les Êtres.

 

Cela ne signifie pas que vous avez à tous les embrasser de votre corps, mais d’être présent sans discrimination, sans racisme. Que chacun puisse aller son chemin, aller sa création et, parallèlement, que vous soyez ouvert, disponible à ressentir les Êtres pour lesquels il y a des attractions, des relations électromagnétiques faisant en sorte que vous puissiez avoir une création commune. Nous vous parlons de créer en commun, maintenant. Il faille d’abord comprendre ce qu’est votre mouvement créateur pour le mettre en commun, et non point rechercher de l’autre ce qu’il pourrait vous apporter. Vous voyez la nuance.

 

Ainsi donc, ce qui vous est proposé : une grande période de renaissance, de réunification, de réassociation des Êtres induite par le thème de la justesse en chaque Être. Chacun est invité à chaque instant à être dans cette justesse de l’intention et de l’expression, car cette justesse va permettre véritablement l’expansion des Êtres et leur réassociation. La justesse vous entraînera à délaisser certains éléments qui vous sécurisaient. Délaissez-les progressivement. De toute façon, ils s’aboliront d’eux-mêmes. Lorsque les Êtres humains auront bien saisi que l’air pollué, l’eau polluée, font que la vie s’éteint progressivement sur la Terre et que les pièces d’argent et d’or ne peuvent, ni leur servir pour s’abreuver ni se nourrir, alors les systèmes monétaires pourront s’abolir et l’Être retrouvera sa noblesse.

 

Il n’est point nécessaire que les Êtres humains aillent vers les douleurs et les catastrophes pour permettre la transformation, mais l’attente les y guide. Vous êtes sur une terre d’abondance. L’eau est présente en abondance, vous le constaterez. L’air est aussi abondant. Sacralisez-les, car l’eau et l’air permettront à l’énergie de se manifester en vous de façon puissante. Et rappelez-vous que les pièces d’argent et les pièces d’or ne se mangent pas.

 

En ce début d’année terrestre, nous vous proposons l’allégement. Souriez. Réjouissez-vous. Célébrez la vie. Allez retrouver à l’intérieur de vous le vrai sens de la célébration de la vie. Célébrez la vie en vous. Célébrez votre puissance. Célébrez la vie dans les Êtres qui s’unissent. Non pas que de façon philosophique. De façon concrète.

 

N’entendez pas nos propos comme des propos philosophiques. À partir de l’instant, à partir d’aujourd’hui, faites en sorte que votre expression en paroles et en pensée, en gestes, soit juste, non pas dans le sens de justice - rappelez-vous - dans le sens de justesse, une expression de qui vous êtes, et non pas de vos peurs. Et, lorsque vous savez qu’un geste est associé à votre peur, ne soyez pas dans la culpabilité. Comprenez-le, comprenez pourquoi, et vous verrez que, peu à peu, il sera moins présent. Qu’à chaque instant, vous soyez conscient.

 

Puis, ressentez dans votre mouvement de plus en plus présent comment vous êtes attiré vers d’autres Êtres, et allez vers ces Êtres. Voilà ce que nous vous transmettons en ce jour. Allez vers vous concrètement, puis allez vers les Êtres concrètement. Il faille que les Êtres humains soient unis. C’est cette union qui fera en sorte qu’il y aura moins de souffrance sur cette Terre. Actuellement, les Êtres humains ont suffisamment de connaissances et de puissance pour faire en sorte qu’aucun Être humain ne souffre de faim ni d’aucune forme de séismes naturels. Il ne suffit que de s’unir. Alors, permettez-vous cette envolée vers l’union.

Vous êtes invité à être vivant, à être vibrant. Délaissez la réflexion pour être dans une expression de plus en plus intense. Ne vous retirez pas. Soyez actif. Soyez créateur. Élevez-vous au-delà des émotions. Percevez ce qu’est la vie, ce qu’est l’Univers en contact avec un univers beaucoup plus vaste qui vous permet de recréer un paradis sur cette Terre. Vous avez non seulement la puissance, les connaissances, la lumière, mais aussi toutes les vibrations des Êtres lumineux autour de vous. Il ne reste plus qu’à choisir. Nous vous y accompagnons maintenant.

 

Maître et Disciple de vous-même, accueillez notre Amour.

 

 

Les Énergies du Maître Saint-Germain
Le 31 décembre 2004

lineaHorizontal-560

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance (www.rayonviolet.com) et ces quelques lignes. Merci

 

© 2009 Pierre Lessard, 2033 Montée du Cheval Ailé, Sainte-Lucie des Laurentides
Québec, Canada, J8C 3A1
- Tél. Amérique : 1-514-990-8507 Tél. Europe : 33 (0)5 34 36 68 32