• Rayon Violet

Messages ponctuels du Maître Saint-Germain


Pierre-Lessard-message-ponctuelsCes messages vous sont livrés spontanément et sont souvent en lien avec les événements et/ou énergies du moment. Leur portée universelle permet toutefois qu'ils demeurent d'actualité.

Entretien sur l'Egypte

 

Lire le compte rendu du périple initiatique en Égypte

 

Chères Âmes, Maîtres et Disciples de vous-mêmes, accueillez notre Amour.

 

S’il vous sied, fermez vos yeux…, et derrière vos yeux clos, respirez profondément et sans effort. Abandonnez toute préoccupation, toute tension et toute résistance… Faites en sorte que votre corps physique puisse se détendre… et que vous ne soyez pas sollicité par des émotions ou des pensées pendant ce moment, de telle sorte que vous puissiez être véritablement présent à votre propre vibration… Inspirez la lumière jusqu’au plus profond de votre Être… et lorsque vous expirez, déposez à vos côtés tout ce qui est un poids pour vous : responsabilités, devoirs, mémoires, souffrances, désirs ou croyances…

 

Retrouvez, recréez un état et un espace de légèreté qui correspond davantage à tout votre Être… Et lorsque vous êtes ainsi léger et vibrant, faites le choix intérieur d’être, d’exister. Honorez-vous de l’attention que vous portez à la vie qui circule en vous… et ressentez que la vie existe en vous sans que vous ayez à répondre à toutes les exigences de votre environnement. Ne vous laissez pas distraire par les bruits intérieurs comme par les bruits extérieurs. Retrouvez la sensation d’un temple intérieur sacré.

 

Et alors, offrez votre vibration, offrez votre amour aux Êtres qui vous entourent, ici, maintenant…, aux Êtres de votre collectivité, à toute l’humanité… Que le souffle que vous expirez soit votre offrande à la vie et qu’il n’y ait aucune attente, aucune condition à la nourriture que vous offrez ainsi. Bientôt, dans l’inspiration, votre souffle vous apparaîtra imprégné d’une nourriture lumineuse, intense, celle de la vie autour de vous, celle de la lumière, du prâna, de l’eau, des vibrations de toutes les formes de vie, visibles et invisibles… Vous en serez l’hôte, n’ayez aucune crainte... tout au contraire, accueillez, sans résistance, sans peur, sans condition.

 

Et lorsqu’ainsi, léger, disponible, ouvert, vous offrez et vous accueillez la vie, vous redevenez l’Être de lumière que vous êtes et vous ressentez la paix de votre Âme vibrer en vous… parce que votre Âme est partout. Elle est unie à toutes les formes de vie et elle est en paix. L’univers tout entier est en mouvement et est constitué d’une infinité de formes de vie, toutes en mouvement. Et leur mouvement, orienté par l’Esprit universel ou l’Esprit de chaque Être, est celui qui permet la réunification. Comme votre Âme est unie, elle est en paix et lorsque, consciemment, vous vous unissez, la paix est ressentie en vous.

 

Inspirez la lumière du violet en vous, émanation de la présence Je Suis, de l’Être véritable, universel, divin, christique, immortel… La lumière du violet, le rayon violet, la flamme violette s’inscrit en vous, de votre couronne jusque dans vos entrailles. Invoquez-la, accueillez-la… Et bientôt, de cette lumière, ressentez votre aspect physique s’unifier à votre aspect céleste, universel… Ressentez votre rythme vibratoire s’élever et votre Être s’alléger d’autant…

 

Puis, invoquez maintenant le rayon doré… De la lumière universelle, faites appel au doré. Qu’il s’inscrive tout autour de vous en une sphère de lumière dorée dans laquelle vous vibrez, libre, amoureusement et sans aucune exigence, sans aucune frustration. La lumière du violet en vous, la lumière du doré autour de vous…

 

Respirez profondément, et par votre intention, projetez-vous, instantanément, devant la grande pyramide d’Égypte. Imaginez-vous devant elle, au lever du jour. L’atmosphère est imprégnée de lumière dorée. La grande pyramide sise sur les sables dorés semble se bercer dans une sphère dorée, tout comme vous… En vous imaginant devant elle, ressentez la douce brise chaude, la lumière pacifiante…

 

Vous êtes en relation vibratoire avec la grande pyramide et le champ d’énergie qui l’accueille. Est-ce simplement une image ou votre vibration s’est-elle projetée en Égypte? Délaissez le mental et ses questionnements afin de ressentir la vibration. N’ayez plus de questions. Imaginez que vous prenez place, au sol, devant la pyramide, bien en relation avec l’énergie tellurique… et les vibrations de l’atmosphère des lieux... Appréciez le moment, appréciez le parcours…

 

La pyramide est-elle un tombeau d’un pharaon…, un observatoire astronomique…, un vaisseau énergétique posé sur Terre? Est-elle une antenne d’énergie régularisant l’Égypte, le Moyen-Orient…, la Terre tout entière? Est-elle une porte menant au portail de la constellation d’Orion, portail qui vous permet d’entrer dans les couloirs multidimensionnels de la matrice universelle? Est-elle une porte qui vous mène vers les grands couloirs de la matrice de la Terre, à l’intérieur de celle-ci? Ressentez sa vibration… Pendant que les hommes scientifiques, philosophes, spiritualistes, énergéticiens tergiversent sur le sens, sur la nature, sur la source, sur les effets de la pyramide, soyez dans sa vibration… et dans sa vibration, entrez en relation avec tous les mondes..., le monde des Égyptiens anciens, des Égyptiens modernes et des grands initiés de l’Égypte encore présents, comme des Esprits ou des maîtres ascensionnés autour de vous.

 

La grande pyramide est un des grands symboles de l’Égypte, de l’humanité tout entière et de l’Être incarné. Elle vous accueille en Égypte en vous invitant à vibrer plus qu’à réfléchir…, à ressentir la vie en vous et autour de vous, afin que la connaissance universelle, que la réalité universelle vibre en vous… Voilà, chères Âmes, ce à quoi nous vous convions : un voyage dans l’univers, dont la porte d’entrée est l’Égypte… dont la porte d’entrée est la grande pyramide, un voyage dans l’univers…, un voyage dans la cellule…, un voyage dans l’homme, une rencontre, une retrouvaille…, une reconnaissance de vous, en tant qu’Être incarné, en tant qu’Être universel.

 

Plusieurs symboles vous sont présentés par l’Égypte ancienne, actuelle ou future…, par l’Égypte intemporelle. La croix Ankh, une clé multidimensionnelle, une clé vers soi, une clé vers le soi…, symbole qui représente aussi concrètement le grand fleuve, le Nil. Celui-ci émerge du cœur de l’Afrique pour éventuellement franchir l’Égypte, du sud vers le nord et créer au nord un grand delta correspondant à la boucle supérieure de la croix Ankh, de la croix égyptienne, de la clé de la vie… Une grande croix. Le fleuve représente l’axe vertical, toute la poussée de l’Être humain, son éveil, de la Terre vers le ciel. Sa boucle supérieure représente sa couronne, sa conscience, et aussi le portail qu’est l’Égypte. Et la croix déploie ses bras de chaque côté du Nil, présentant vers l’ouest un grand désert doré de sables, le Sahara, vers la Libye, et vers l’est, un autre grand désert de pierres dorées et violacées, celui du Sinaï qui invite l’Être à ouvrir son cœur.

 

Nous vous proposons un périple initiatique en terre d’Égypte dont le but premier est la retrouvaille de l’Être vrai, l’élévation de son rythme vibratoire jusqu’à la transformation de sa fréquence, pour retrouver et ressentir sa fréquence fondamentale, individuelle, celle qui permet à l’Être de ressentir à la fois sa nature universelle, de ressentir ses particularités individuelles, à un rythme qui est bien au-delà de son personnage ou de sa personnalité… La fréquence fondamentale permet à l’Être une communication pure avec lui-même, avec son Âme, avec son Esprit, et avec toutes les Âmes et tous les Esprits de l’univers, comme avec toutes les formes de vie de l’intraterre et de l’extraterre. Une rencontre de soi, à un rythme vibratoire plus élevé, à une autre fréquence…, qui permet à l’Être de ressentir dans ses entrailles, dans son cœur et dans sa conscience ce pour quoi il est venu sur Terre, son véritable mandat d’incarnation.

 

Et pour ressentir son mandat d’incarnation, alors, l’Être vivra bien sûr une élévation de son rythme vibratoire qui sera favorisée par les cinq grands champs magnétiques de l’Égypte qui sont, pour certains d’entre eux, les champs les plus puissants de la planète Terre, pour y rencontrer sa divinité, au cœur de la grande spirale ascendante d’énergie qu’est le mont Sinaï. Or, pour que l’Être puisse ressentir son véritable mandat d’incarnation, il faille qu’il retrouve la paix avec lui-même, qu’il puisse se réunir, réunifier toutes ces dimensions. Sa réunification est en soi le gage d’une paix profonde.

 

Et c’est ainsi que la thématique première du périple initiatique en terre d’Égypte est la pacification relationnelle, la retrouvaille du mandat d’incarnation et la sensation retrouvée de ses pouvoirs de guérison et de création. L’atmosphère de l’Égypte est imprégnée de doré et celui-ci représente la paix. Chaque Être humain, qu’il en soit conscient ou non, existe dans une sphère dorée et bien qu’il puisse s’y projeter en terre d’Égypte vibratoirement, comme vous le faites en ce moment, il peut aussi poser ses pieds sur la Terre, ses vibrations dans la Terre et dans l’atmosphère, unir sa sphère dorée à la sphère atmosphérique du doré et s’initier à l’Être de lumière qu’il est, retrouver la conscience qu’il est un véritable prisme de lumière, ce que chaque pyramide lui témoigne, lui indique, sans aucun camouflage.

 

Les grands Initiés de l’Égypte ancienne vibrent encore dans l’atmosphère de l’Égypte. Plusieurs Initiés furent près des grands pharaons. Plusieurs pharaons furent des Êtres de grande sagesse, de grande lumière. D’autres, humbles, ont favorisé une évolution amoureuse, ont permis au peuple de l’ancienne Égypte de s’ouvrir à d’autres dimensions de l’univers. Alors que d’autres pharaons, très aimants de leur personne, ont pu aussi éclairer les Êtres autour d’eux de ce qu’étaient leurs buts…. Tous furent donc à leur façon, des guides, des éclaireurs qui ont participé à ouvrir la conscience des Êtres humains.

 

Si certains pharaons orgueilleux vous seront présentés, c’est davantage les sages et les initiés qui les accompagnaient qui vous accompagneront dans les champs magnétiques, qui favoriseront, il faille le dire, certaines épurations de mémoires. Tous les Êtres qui ressentiront l’appel à ce périple et répondront à cet appel seront des Êtres qui portent déjà la vibration de l’Égypte dans leurs cellules. Et cela signifie qu’ils rencontreront des mémoires. Mais attention, nous vous proposerons de rencontrer, de reconnaître, de ressentir vos mémoires, de transcender les mémoires lourdes et d’actualiser la beauté que vous retrouvez dans les mémoires plus lumineuses. Et tout cela, non pas dans un périple de lourdeur, dans les méandres de l’Être et de ses ombres, bien sûr, mais un périple léger… Quelques mémoires, quelques entraves à transcender… certainement. Toutefois, c’est la légèreté de l’Être, sa substantielle essence, que nous vous proposons de rencontrer.

 

La Terre, comme l’humanité, vit des cycles de vingt-six millénaires. Chacun des cycles est composé de deux phases de treize millénaires. Des humanités anciennes de première phase, que les hommes ont nommées quelquefois Atlantes ou Lémuriens, et d’autres encore, ont quitté à la fin de la première phase de treize millénaires, en laissant des héritages vibratoires. Ils ont déjà ensemencé les humanités qui allaient naître dans le deuxième épisode de treize millénaires, celui dans lequel vous êtes. Autrement dit, ils ont semé des fibres universelles desquelles ont pu émerger tant le peuple d’Ô, que les peuples de l’Égypte ancienne, que les peuples incaïques. Donc, ces peuples portaient déjà dans leur bagage vibratoire des héritages d’humanités précédentes ayant une relation beaucoup plus vaste avec l’univers, ayant une réalité plus ample. L’Égypte porte non seulement dans sa vibration ces héritages, mais aussi, sous les sables, sont toujours enfouis la très grande majorité des trésors, des vestiges, des héritages de l’Égypte ancienne. Mais qui plus est, une proportion intéressante des héritages Atlantes sont aussi sous les sables d’Égypte et y vibrent.

 

Le peuple actuel de l’Égypte est associé à des inscriptions mémorielles qui ne correspondent pas à ces époques plus ancestrales. Autrement dit, l’Égypte actuelle et les Égyptiens dans toute leur beauté se sont dissociés de ces héritages. Pourtant, l’Égypte représente une porte. Elle est au Moyen-Orient, mais elle est une porte vers le cœur de l’Afrique et le Nil, le grand fleuve, le présente. Et l’âge d’or, l’âge doré des hommes ne pourra véritablement exister dans toute sa magnificence tant et aussi longtemps que l’Afrique tout entière n’aura pas été reconnue et n’aura pas retrouvé toute sa beauté et ne sera pas honorée pour sa puissance créatrice et son art.

 

Voulez-vous dire, Maître Saint-Germain, tant qu’on ne sera pas uni à l’Afrique entière, comme l’Occident et tous les autres pays? Certes, et c’est plus que l’union. C’est une stimulation, d’abord réelle, de l’Afrique qui, par la suite, deviendra un grand guide pour l’humanité. Et l’Égypte est une porte d’entrée… Bien sûr, l’Égypte se situe sur la grande diagonale énergétique qui débute au nord-est de la chaîne himalayenne, dans le grand désert des déserts, le désert de Gobi, les hauts plateaux tibétains, se dirige vers l’Égypte et puis continue son parcours jusqu’au sud-ouest de la chaîne andine, l’Amérique du Sud, l’Île de Pâques. Voilà la grande diagonale dans laquelle circule la connaissance et elle se distribue de part et d’autre vers l’est et vers l’ouest. L’Égypte s’y situe au cœur. Elle invite l’Être à éveiller sa pulsion créatrice et à se reconnaître, à retrouver la conviction de qui il est, sur Terre et dans l’univers. Et vous avez entendu nos paroles, elle invite l’Être à reconnaître des portes et des portails multidimensionnels. Cela signifie que de cette reconnaissance, l’Être retrouvant ses pouvoirs, se délivre de l’illusoire limitation et emprisonnement de l’incarnation pour apprécier sa liberté universelle.

 

Alors, nous vous proposons de rencontrer chacun des grands sites, chacun des grands champs magnétiques, de rencontrer les enseignements d’Isis, le principe féminin, la femme créatrice, la femme amoureuse, la femme guérisseur en vous, femmes et hommes. Isis est une déesse qui ne s’est pas incarnée, mais dont le principe s’est manifesté dans Marie-Madeleine, Myriam, qui, elle, s’est incarnée et dont les vibrations sont aussi présentes en Égypte qu’elles le furent en Judée ou en France… ou en vous…, puisque la femme vibre en vous.

 

Ainsi, certaines expériences que nous vous proposerons auront pour but de délaisser, de vous détacher de mémoires de lourdeur ou de grains de sable s’étant déposés sur vous, pour retrouver votre beauté et ressentir votre pouvoir créateur, celui d’Isis, de Marie-Madeleine, du principe féminin en vous.

 

Ainsi, chères Âmes, le périple vous propose d’aller recréer en vous des états d’ouverture associés à un regard au-delà des apparences bien sûr, mais associés à un cœur ouvert permettant de vivre des états de grâce. Nous vous proposerons de vous élever jusqu’au sommet du mont Sinaï. Nous vous proposerons d’aller ressentir la chaleur du sable, doux et ardent… Nous vous proposerons d’aller reconnaître les vibrations des temples, de retrouver votre fleur de vie, au cœur de la fleur de vie de l’humanité. Nous vous proposons un véritable éveil, tout en vous réjouissant de l’oasis qu’est l’Égypte… dans un grand désert, une oasis autour du grand fleuve, que vous retrouviez au cœur de vous le grand fleuve énergétique et qu’à votre cœur, vous rencontriez une oasis d’amour. Voilà notre proposition, chères Âmes.

 

Durant tout ce parcours, nous ferons en sorte de franchir les cloisons du temps, soit d’œuvrer dans un espace où le passé, le présent et le futur se rencontrent. Bien sûr, le voyageur est libre, à chaque instant, de se distraire, de se disperser et de diminuer ainsi son rythme vibratoire. Notre proposition sera toute autre, dans la légèreté, dans la joie de chaque instant, de vivre quatorze jours hors du temps. Et pourtant, dans cette période d’éternité, l’invitation sera d’être bien présent à vous-même, à vos relations…, à toutes vos relations que nous vous proposerons de pacifier durant ces quatorze jours. N’y voyez pas là un labeur, au contraire, une grande inspiration et une expiration légère.

Et le sable s’envole… Vous êtes devant la grande pyramide. Le soleil va bientôt se coucher. À l’ouest du Nil, la lumière se transforme. Le doré s’imprègne bientôt de l’indigo et la connaissance éternelle vibre en vous. Le moment est venu pour vous d’entrer dans la grande pyramide, maintenant…, de vous allonger dans la grande chambre…, de fermer vos yeux…, de demander à votre Esprit de voyager, au-delà de la troisième dimension, afin qu’à votre réveil, comme Osiris qui ressuscite, toute trace des poids de l’ego, de l’orgueil, se soit envolée…

 

Chères Âmes, le périple initiatique en Égypte est celui de l’Être qui pénètre dans la grande pyramide de son Être, afin de retrouver sa puissance, sa fréquence, et de s’envoler comme Horus, pour vivre à la fois sur la Terre et dans les autres dimensions. Maintenant, jusqu’à notre départ, nous vous proposons qu’en chaque fin de jour, vous vous endormiez dans la grande pyramide.

 
 
Chères Âmes, grands pharaons, grands prêtres, grandes déesses, architectes ou casseurs de pierres…, accueillez notre Amour.

 

 

Les Énergies du Maître Saint-Germain
Le 19 novembre 2010

lineaHorizontal-560

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance (www.rayonviolet.com) et ces quelques lignes. Merci

 

© 2010 Pierre Lessard, 2033 Montée du Cheval Ailé, Sainte-Lucie des Laurentides
Québec, Canada, J8C 3A1
- Tél. Amérique : 1-514-990-8507 Tél. Europe : 33 (0)5 34 36 68 32